Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
RTE anticipe la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim
L'actu 

RTE anticipe la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

par Pablo Desmares.
Publié le 22 avril 2016.
Imprimé le 16 janvier 2022 à 20:32
2 870 visites. 5 commentaires.

Le réseau de transport d’électricité prévoit 120 millions d’euros d’investissement cette année dans le Grand Est, notamment pour raccorder l’Alsace au parc éolien de Châlons-en-Champagne, si la centrale nucléaire de Fessenheim devait cesser de produire.

RTE (Réseau de transport d’électricité) est une filiale d’EDF (Électricité de France). Créée en 2000, elle gère le réseau public de transport d’électricité des lignes à haute et très haute tension (tensions comprises entre 63 000 et 400 000 Volts). Elle possède et entretient le matériel et les infrastructures nécessaires à la distribution de l’électricité.

Jeudi matin, Elisabeth Berthin, déléguée RTE Est a fait le point à Strasbourg sur l’année 2015 :

« En 2015, la région Grand Est a consommé 1,3% plus d’électricité que l’année précédente. Cette hausse s’explique par la canicule l’été et les faibles températures observées en début d’année. Parallèlement, la production a, elle aussi augmenté, de 1,6%. La région produit deux fois plus qu’elle ne consomme, elle peut donc fournir de l’énergie excédentaire ».

La région Grand Est possède surtout le premier parc éolien français, qui plus est en plein développement, à Châlons-en-Champagne. La production d’origine éolienne a augmenté de 30% entre 2014 et 2015, ce qui explique l’augmentation de production au niveau régional. Si l’an dernier, encore 79% de l’électricité produite dans la région provenait du nucléaire, le mix régional de production électrique va très prochainement évoluer.

L'hydraulique ne représentait que 10% de l'électricité produite dans la région Grand Est en 2015.

L’hydraulique ne représentait que 10% de l’électricité produite dans la région Grand Est en 2015 (document remis).


Préparer la transition énergétique

Tous les ans, RTE réalise un bilan prévisionnel pour l’offre et la demande d’électricité. Si la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim n’a pas encore été précisément annoncée, la filiale a déjà pris les devants explique Elisabeth Berthin :

« On a déjà prévu la fermeture de Fessenheim et pour le moment on n’a pas d’alerte sur notre capacité à produire de l’électricité, on restera excédentaire ».

Sylvain Lebeau, responsable des travaux et de l’ingénierie pour RTE Grand Est présente les changements que connaîtra bientôt la filiale de distribution :

« Avec la transition énergétique,d’ici 2030, on devra produire 40% de l’électricité de la région grâce aux énergies renouvelables, contre 17% aujourd’hui. Cela veut donc dire qu’il faudra transporter plus d’énergie qui vient de plus loin et plus rapidement ».

L'AUTEUR
Pablo Desmares
Pablo Desmares

En BREF

« Nous n’en pouvons plus » : grève et manifestations des enseignants jeudi 13 janvier

par Thibault Vetter. 2 760 visites. 3 commentaires.

« Les enseignants nous appellent en pleurs » : les écoles du Bas-Rhin sous-équipées face à la pandémie

par Thibault Vetter. 18 683 visites. 13 commentaires.

« Pour la mort annoncée de l’hôpital public » : initiée à Strasbourg, la minute de silence gagne toute la France

par Guillaume Krempp. 2 845 visites. 6 commentaires.
×