Rythmes scolaires : pas de changement à la rentrée
L'actu 

Rythmes scolaires : pas de changement à la rentrée

Alors que le gouvernement prévoit de rendre possible le retour à la semaine de quatre jours, la Ville de Strasbourg annonce qu’il n’y aura pas de changement pour la rentrée scolaire 2017. La municipalité justifie cette décision par le temps nécessaire à la mise en place de ce changement.

Les rythmes scolaires ne changeront pas en cette rentrée 2017-2018. (Photo Hiwelo / Flickr / cc)

Les rythmes scolaires ne changeront pas en cette rentrée 2017-2018. (Photo Hiwelo / Flickr / cc)

Depuis 2014, la semaine de quatre jours et demi est en vigueur à Strasbourg. La Ville avait mis en place la réforme des rythmes scolaires décidée par le ministre de l’Éducation nationale d’alors, Vincent Peillon (PS). L’instauration de ce nouveau rythme scolaire avait impliqué une nécessaire réorganisation, chez les parents comme dans les écoles.

Mais, comme à chaque changement de gouvernement, le sujet est revenu sur le tapis. Le nouveau ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a choisi d’autoriser les communes qui le souhaitent de revenir à la semaine de quatre jours. Une disposition qui impliquerait une nouvelle refonte des emplois du temps et de l’organisation des écoles concernées.

Des activités périscolaires seront toujours proposées aux enfants à partir de 15h45, une fois par semaine. (Katherine Hala / Flickr / cc)

Des activités périscolaires seront toujours proposées aux enfants à partir de 15h45, une fois par semaine. (Katherine Hala / Flickr / cc)

C’est pour cette raison qu’à un peu plus de deux mois de la rentrée, la Ville a annoncé qu’elle ne changerait pas les rythmes scolaires en place dans ses écoles pour cette année, par manque de temps pour y procéder. Il n’y a aucune indication concernant le choix de la municipalité pour la rentrée 2018-2019.

À la rentrée, les enfants auront donc école de 8h30 à 12h et de 14h à 15h45 les lundis, mardis, jeudis et vendredis, et de 8h30 à 11h30 les mercredis.

L'AUTEUR
Morgane Carlier
Journaliste portée sur l'environnement, le sport et les évolutions sociétales.

En BREF

Le tribunal administratif juge que le port obligatoire du masque au centre-ville est légal mais inutile

par Pierre France. 8 917 visites. 6 commentaires.

Port du masque et distanciation physique provoquent des accrochages au marché de la Marne

par Clara Depoers. 5 614 visites. 10 commentaires.

Le tramway de Strasbourg autorisé à retourner à Kehl

par Guillaume Krempp et Jean-François Gérard. 37 627 visites. Aucun commentaire pour l'instant.