Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Samedi 13 novembre, manifestation contre les journées portes ouvertes du GCO
L'actu 

Samedi 13 novembre, manifestation contre les journées portes ouvertes du GCO

par Thibault Vetter.
Publié le 12 novembre 2021.
Imprimé le 05 décembre 2021 à 10:04
1 858 visites. 14 commentaires.

Alsace Nature, GCO non merci ou encore Greenpeace appellent à manifester ce samedi 13 novembre près d’Ittenheim pour s’opposer aux portes ouvertes de l’autoroute. Les militants écologistes dénoncent une action de greenwashing, qui vise à donner une bonne image à la multinationale malgré le désastre environnemental causé par l’autoroute.

Les 13 et le 14 novembre, Vinci organise des journées portes ouvertes du Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg. La multinationale propose de « déambuler dans un village avec de multiples animations (au niveau de la barrière de péage d’Ittenheim, NDLR) et également de découvrir l’A355 à pied, à vélo, en roller ou en bus ».

L’opération de communication a réveillé la lutte anti-GCO. Les écologistes ont créé un contre-événement, à 14h, le samedi 13 novembre, sur une parcelle privée près d’Ittenheim, au bord de l’autoroute. « On est une quinzaine de collectifs, d’associations et de partis dans l’organisation », affirme un organisateur. Les écologistes annoncent, dans la présentation Facebook de la manifestation :

« Notre objectif est de dénoncer le greenwashing de l’entreprise VINCI sur le contournement Ouest de Strasbourg qui ne sera jamais une autoroute écologiquement vertueuse. Il existera toujours une voix discordante sur ce dossier. »

Une décision de la Cour d’Appel le 16 novembre

Pour rappel, la lutte contre ce tronçon autoroutier dédié au trafic de transit a donné lieu à une ZAD, à une grève de la faim d’une dizaine de personnes, ou encore à de multiples blocages et actions de sensibilisation. Vinci a notamment détruit des zones humides et rasé 30 hectares d’arbres centenaires qui se trouvaient sur le tracé.

Ce week-end d’opposition intervient dans un contexte particulier. Le 20 juillet dernier, le Tribunal administratif de Strasbourg avait donné raison à Alsace Nature : les études d’impact environnementales préalables au chantier n’étaient pas suffisantes. L’autoroute ne peut donc pas être mise en service pour l’instant. Mais l’État et Vinci ont fait appel de cette décision pour obtenir l’ouverture du GCO. La Cour d’appel de Nancy donnera sa décision mardi 16 novembre. Si elle est négative, une démarche administrative de plusieurs mois serait nécessaire, avec la réalisation de nouvelles études, pour mettre l’autoroute en service.

L'AUTEUR
Thibault Vetter
Thibault Vetter
enquête sur l'hébergement d'urgence, la grande précarité, les pollutions et l'industrie.

En BREF

Mouvement de grève à la CTS : des perturbations à prévoir dès samedi

par Maël Baudé. 1 619 visites. 1 commentaire.

En images. Le secteur médico-social a manifesté pour une revalorisation salariale

par Maël Baudé. 2 665 visites. 3 commentaires.

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 524 visites. 15 commentaires.
×