Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

À Strasbourg, les candidats de l’ex-majorité présidentielle face à la relégation du macronisme

Arrivés au deuxième tour des élections législatives anticipées à Strasbourg, les candidats de l’ex-majorité présidentielle cherchent une manière d’échapper à l’effacement.

Édition abonnés
À Strasbourg, les candidats de l’ex-majorité présidentielle face à la relégation du macronisme
Bruno Studer, lors d’une réunion publique avec les habitants et habitantes de Cronenbourg.

Au second plan, dans toutes les circonscriptions strasbourgeoises. La relégation est difficile pour les candidats de l’ex-majorité présidentielle. Au soir du premier tour des élections législatives anticipées, Étienne Loos (Renaissance), Rebecca Breitman (Modem) et le député sortant Bruno Studer (Renaissance) sont arrivés en deuxième position, tous devancés par les candidats du Nouveau . . .
>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#élections législatives 2024

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options