Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Non, Strasbourg n’est pas « la ville la plus dangereuse de France »
L'actu 

Non, Strasbourg n’est pas « la ville la plus dangereuse de France »

par Louis Pillot.
Publié le 4 avril 2017.
Imprimé le 28 mai 2022 à 07:32
7 539 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un article partagé plus de 4 500 fois sur Facebook présente Strasbourg comme la « ville la plus dangereuse de France » en 2016. L’information est fausse, elle a été fabriquée de toutes pièces via un site spécialisé dans ce processus.

Strasbourg, « ville la plus dangereuse de France » et « plaque tournante de la drogue » ? C’est en ces termes que le site www.toutelinfo.fr décrit l’Eurométropole en 2016, dans un article partagé plus de 4 500 fois sur Facebook.

On y apprend que « plus de 750 voitures » auraient été incendiées depuis 2008, ou encore que « 5 tonnes de drogue a été perquisitionné (sic) depuis 2010 ».

Avant tout, pensez à lire l’article. (Capture d’écran Facebook)


« Fais une blague »

Mais voilà, l’article est un faux. Il est précisé dans la section « À propos » du site :

« Ceci est un site de divertissement, des news sont créées par les utilisateurs. Ce sont des news humoristiques, de fantaisie, fictives, qui ne devraient pas être prises au sérieux ou servir de source d’information ! »

Il est possible à chacun de contribuer sur le site. Il suffit de cliquer sur le bouton « Fais une blague ». L’utilisateur est redirigé sur le site www.actualitesdujour.fr. Il y rencontre un formulaire, accompagné de conseils : « Les blagues sans fautes et bien rédigées vous permettront de piéger plus facilement vos amis », « Choisissez une image libre de droits »…

Le site www.actualitésdujour.fr permet de créer de fausses informations, à l’aide de conseils (Capture d’écran)

C’est donc au nom de « l’humour » que le site publie de fausses informations. On peut notamment y lire que « Les USA s’allient à Daesh pour vaincre la Russie en Syrie ». Problème : sur les réseaux sociaux, les internautes se contentent souvent du titre, comme en attestent de nombreux commentaires.

Le palmarès de l’insécurité

Concernant la sécurité, le magazine L’Express a dressé en novembre 2013 un palmarès des villes de France. Les quelques 37 000 communes du pays ont été classées selon plusieurs critères, à l’aide d’une base de données alimentée par les actes recensés par la police et la gendarmerie en 2012. À Strasbourg, les actes sont recensés dans la « zone police ». Elle comprend la ville de Strasbourg et les communes les plus proches.

Les violences aux personnes, qui recensent les délits du quotidien, constituent le premier critère. Dans la zone police de Strasbourg, L’Express a recensé en 2012 11,9 actes de violence pour 1 000 habitants. Ce chiffre place Strasbourg légèrement au-dessus de la moyenne nationale. Celle-ci s’élevait à 11,2 actes de violences aux personnes.

Il est possible de consulter les chiffres pour Strasbourg. Cliquez sur l’image pour accéder à la base de données (Capture d’écran)

C’est cependant beaucoup moins que Saint-Denis (93), qui menait le classement en métropole avec près de 28 actes de violences pour 1 000 habitants. Le nombre de violences aux personnes atteignait même 35 pour 1 000 à Cayenne, en Guyane.

Les communes ont également été classées selon les « atteintes aux biens », les « violences crapuleuses » (majoritairement les vols avec violences) ou le nombre de vols de voiture. Dans la zone police de Strasbourg 0,77 vol de voiture pour 1000 habitants ont été recensés en 2012. À titre de comparaison, la zone police de Mitry-Mory (77) recensait la même année 7,35 vols de voiture pour 1 000 habitants.

L'AUTEUR
Louis Pillot
Stagiaire à la rédaction de Rue89 Strasbourg. Éditeur pour le projet CrossCheck.

En BREF

Le salon Bio&Co va projeter un documentaire anti-vaccins réalisé par un complotiste

par Achraf El Barhrassi. 6 048 visites. 22 commentaires.

Le port autonome lance une procédure d’urgence pour faire expulser le squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter. 960 visites. 3 commentaires.

Électricité de Strasbourg protègera finalement ses clients contre la hausse des prix du gaz

par Laurence George. 1 296 visites. 2 commentaires.
×