TER : Contre l’explosion des prix à bord des trains, des associations informent
L'actu 

TER : Contre l’explosion des prix à bord des trains, des associations informent

actualisé le 04/04/2019 à 10h23

Des associations d’usagers des transports mobilisent contre la hausse des frais d’émission des tickets à bord des trains, décidée par la SNCF. Une manifestation est prévue jeudi soir.

Fermer des guichets et points de vente, mais augmenter le prix des billets achetés à bord des trains express régionaux (TER). Telle est la nouvelle logique de la SNCF, qui insiste sur les achats en ligne et sur smartphone. Depuis le 20 mars, un billet acheté à bord en se présentant chez le contrôleur, coûte un forfait minimal de 10€, là où le prix plancher sans réduction était avant de 2,70€ (un tarif qui avait déjà doublé récemment), puis 15€ au-delà de 26 kilomètres et ainsi de suite jusqu’à 90€… Sans se présenter auprès du contrôleur, le tarif des amendes est de 50€ minimum, et 120€ si l’on ne peut payer de suite.

Les différentes associations rassemblées au sein de la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) se sont opposées frontalement à cette mesure. « C’est inadmissible pour quelqu’un qui n’a commis aucune faute, aucune fraude. De plus ces mesures violent le principe d’égalité entre usagers », vilipende l’association.

Lutte contre la fraude et écœurement

Ces organisations avaient alerté la Région Grand Est contre ce dispositif. La mesure est néanmoins passée. Avec cette disposition, la SNCF met en avant la « lutte contre la fraude » à l’heure où les contrôles à bord des trains ne sont pas systématiques. Pour la Fnaut, ces dispositions reviennent à « taxer des gens de bonne foi », en particulier sont qui n’ont pas de bornes dans les petite gares et « écœurer les nouveaux passagers ».

Les 35 associations comptent désormais informer les usagers sur cette nouveauté et aussi leur « faire connaître leurs droits ». En effet, en cas de « raison valable » il serait possible de se faire rembourser via le service Client. Selon le journal champenois l’Union, plusieurs modalités d’achat sont mises en place pour atténuer la situation : l’achat par téléphone (mai 2019), Facebook Messenger (déjà en place), auprès des commerçants (mi-2019) et le déploiement de e-billets remboursables jusqu’à la veille du départ (fin 2019).

Y aller

Manifestation contre la hausse des frais d’émission à bord, jeudi 4 avril à partir de 17h devant la gare centrale de Strasbourg.

Aller plus loin

Sur France 3 Grand Est : la hausse du prix des billets TER à bord des trains provoque la colère des usagers du Grand Est

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Il a fallu un effort collectif pour fournir cet article ! Pfiou.

En BREF

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 563 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 384 visites. 2 commentaires.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en partie détruite par un incendie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.