Tram vers Koenigshoffen : la municipalité choisit de passer par le Faubourg National
L'actu 

Tram vers Koenigshoffen : la municipalité choisit de passer par le Faubourg National

actualisé le 23/06/2016 à 15h34

Pour aller vers l’ouest de Strasbourg, le tramway devrait passer par la rue du Faubourg National. La municipalité a fait ce choix, qui était le sien depuis le début du projet, afin de rester dans des limites budgétaires et pour ne pas toucher à la place de la gare.

Le tramway vers Koenigshoffen, quartier à l’ouest de Strasbourg, utilisera le tracé existant de la place de l’Homme de Fer jusqu’à la rue du Faubourg National pour bifurquer ensuite vers le boulevard de Nancy, tourner sur la rue de Koenigshoffen et rejoindre la route des Romains.

Tracé du tramway vers Koenigshoffen (doc Eurométropole)

Tracé du tramway vers Koenigshoffen (doc Eurométropole)

Conformément à ses présentations initiales, la municipalité n’a pas dévié sur son tracé, malgré une concertation publique houleuse et une opposition affirmée, notamment de l’association des habitants du quartier gare (AHQG) et du collectif pour le tram à Koenigshoffen. Pour ces deux regroupements de résidents, le tracé en prolongement de la ligne F ne répond pas aux besoins d’un des quartiers les plus peuplés de Strasbourg en ne le reliant pas directement à la gare centrale et supprime l’un des lieux de convivialité du quartier.

L’AHQG et le collectif souhaitaient un prolongement de la ligne C, en passant par la place de la gare. Cette « variante 5 » a tardivement été insérée dans la concertation publique, suite aux pressions des deux regroupements de résidents. Mais pour la municipalité, cette solution était beaucoup plus chère (50 millions d’euros, en raison d’un surcoût de 5,8 millions pour reprendre la dalle devant la verrière de la gare), nécessitait d’importants travaux sur la place de la gare et posait des problèmes de capacité d’accueil de la ligne aux heures de pointe.

29 millions d’euros pour 3 stations

Les élus ont donc gardé la « variante 2 », par la rue du Faubourg National, car elle « bénéficie des réserves de la ligne F » et que son coût de construction est estimé à 29 millions d’euros. Mais elle supprime la réserve d’espace de la rue du Faubourg National, qui accueillait notamment le marché hebdomadaire de la gare. La délibération qui sera présentée aux élus fin juin assure que le marché pourra être maintenu, en débordant sur la Petite rue de la Course.

La municipalité ajoute dans le projet un parking relais directement relié à l’autoroute pour desservir Koenigshoffen ainsi que des aménagements cyclables. Ce tracé sera soumis à enquête publique au début de l’année 2017

Trois autres variantes ont été présentées dans les documents de concertation (par la rue de Rothau, la rue d’Obernai, etc) mais qui n’ont pas été retenues pour des questions d’étroitesse des voies notamment.

Tableau synthètique des variantes proposées

(document Eurométropole)

(document Eurométropole)

Le tracé choisi créera trois nouvelles stations : Porte Blanche, Porte de Romains avec un parking-relais, et Allée des Comtes en « terminus provisoire. » Cette station sera à 8 minutes du centre-ville, soit deux fois moins de temps qu’avec le bus actuel. Le démarrage des travaux devrait avoir lieu en novembre 2017 pour une mise en service à la fin 2019.

Mais c’est sans compter l’activisme de l’AHQG et du collectif pour le tram à Koenigshoffen, qui ne manqueront pas d’animer l’enquête publique à venir. En août 2013, le collectif avait fini par avoir la peau du tram sur pneus, que la municipalité voulait installer pour le quartier depuis 2011.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

GCO : côtes apparentes et visages émaciés, les grévistes de la faim se déshabillent

par Jean-François Gérard et Guillaume Krempp. 3 771 visites. 10 commentaires.

Revoir la présentation des mesures de sécurité pour le Marché de Noël

par Pierre France. 558 visites. 4 commentaires.

Deux dirigeantes de France 3 Grand Est écartées

par Pierre France. 2 835 visites. Aucun commentaire pour l'instant.