Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le tribunal décide de l’expulsion sous 48 heures du squat quai Jacoutot
L'actu 

Le tribunal décide de l’expulsion sous 48 heures du squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter.
Publié le 24 mai 2022.
Imprimé le 27 juin 2022 à 07:15
1 500 visites. 2 commentaires.

Le port autonome de Strasbourg, propriétaire du bâtiment, avait lancé une procédure d’urgence pour expulser les squatteurs. Mardi 24 mai, le tribunal judiciaire a décidé de faire évacuer le site avec un délai de deux jours.

Le bâtiment, vide depuis 2015, était occupé par une vingtaine de personnes mardi 24 mai. Il était investi depuis fin avril par des sans-abris. Le port autonome de Strasbourg avait lancé une procédure d’urgence, prétextant que le site se trouve à l’intérieur d’un périmètre Seveso, c’est-à-dire avec un risque d’explosions en raison des matières entreposées.

Une ligne de chemin de fer passe à quelques mètres du bâtiment. (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

« On espère que l’État proposera une solution d’hébergement d’urgence »

L’audience a eu lieu le 17 mai. Le juge des contentieux a livré sa décision mardi 24 mai : expulsion sous 48 heures. Me Sophie Schweitzer, qui représente Edson Laffaiteur, seul squatteur assigné à comparaitre dans l’affaire, commente :

« Le juge a estimé que les enfants qui vivent sur place sont en danger à cause d’une ligne de train à proximité. Peut-être que nous allons faire appel. Notre décision n’est pas encore prise. »

Le délai de 48 heures commencera au moment de la signification du jugement, « qui aura lieu le 25 mai en théorie », selon Me Sophie Schweitzer. Donc à partir de vendredi 27 mai, les forces de l’ordre pourraient être mobilisées pour expulser le squat. « Quoiqu’il arrive, on espère que l’État proposera une solution d’hébergement d’urgence à ces personnes », ajoute l’avocate.

squat quai Jacoutot
Avant l’occupation par des sans-abris, le bâtiment était vide depuis 2015. (Photo GK / Rue89 Strasbourg / cc)

Aller plus loin

L'AUTEUR
Thibault Vetter
Thibault Vetter
enquête sur l'hébergement d'urgence, la grande précarité, les pollutions et l'industrie.

En BREF

Après avoir saisi le parquet financier, le directeur général de l’IHU de Strasbourg démis de ses fonctions

par Pierre France. 4 018 visites. 2 commentaires.

Par « sollicitude », le Pape ordonne une enquête au sein du diocèse de Strasbourg

par Nicolas Dumont. 2 059 visites. 2 commentaires.

Le tribunal administratif confirme la suspension des projets de géothermie à Eckbolsheim et Hurtigheim

par Guillaume Krempp. 785 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×