Satisfaite, la CGT annule la grève prévue au centre de vidéosurveillance
L'actu 

Satisfaite, la CGT annule la grève prévue au centre de vidéosurveillance

Les revendications de la CGT ont été satisfaites dans la matinée du 29 décembre. Le syndicat a donc annulé la grève prévue au centre de vidéosurveillance le 31 décembre et le 1er janvier.

Strasbourg sera sous surveillance pour Nouvel An… comme tous les jours. La CGT Eurométropole a retiré son préavis de grève le 29 décembre. Karim Hadi, secrétaire général du syndicat, avait annoncé une mobilisation des agents de vidéosurveillance le 31 décembre et le 1er janvier. Il se félicite de l’issue de la rencontre avec l’administration et le président de l’Eurométropole :

« Un accord a été trouvé. Nous avons eu des engagements sur les évolutions de carrière et la revalorisation des primes spécifiques. Une attention particulière sera accordée à la pénibilité et la technicité accrue des missions de vidéosurveillance. »

Le 28 décembre, Robert Herrmann, président de l’Eurométropole de Strasbourg, avait assuré « qu’aucune hypothèse n’était exclue pour assurer le bon fonctionnement du service de vidéoprotection. » Selon l’homme politique, la direction n’a jamais rejeté les revendications des agents du service vidéosurveillance :

« Je sais à quel point ce petit groupe d’agents, en service 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, a un travail pénible. Mais nous ne pouvons pas accorder des primes comme ça. Il y a un cadre légal à respecter. »

L’accord entre la CGT et la direction de l’Eurométropole devrait être concrétisé au cours du premier trimestre 2018. Les primes spécifiques seront discutées dans le cadre des négociations sur le nouveau régime indemnitaire des agents de vidéosurveillance.

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Le tribunal administratif suspend l’arrêté sur les masques au centre-ville

par Pierre France. 15 990 visites. 8 commentaires.

Les mobilités du monde d’après en débat

par piet. 1 146 visites. 4 commentaires.

Le tribunal administratif juge que le port obligatoire du masque au centre-ville est légal mais inutile

par Pierre France. 9 704 visites. 9 commentaires.