Voyage au centre de la CUS
Promenades urbaines
Une série de formules de promenades à pied, issues des méthodes du tourisme expérimental (http://www.latourex.org/) , pour découvrir ou redécouvrir Strasbourg et sa Communauté Urbaine.
blogs  Promenades urbaines 

Voyage au centre de la CUS

Il faut bien chercher...

Ce nain garde farouchement le centre de la CUS, au fond d'un bosquet... mais lequel ? (Photo JH)

Premier volet d’une série de balades pour redécouvrir la ville, voici une invitation à voyager jusqu’au centre de la CUS.

Pour se balader à pied dans la CUS il est utile d’avoir une bonne carte. Si vous êtes équipé d’un smartphone vous pouvez vous diriger sur le site carto.strasbourg.eu, naviguer à l’intérieur et zoomer à l’envi. Sinon il vous faudra des documents en bon vieux papier. On peut se procurer une cartographie exhaustive du territoire cusséen au service d’information géographique du Centre Administratif, place de l’Etoile, 5ème étage.

Sont disponibles: un grand plan sur une seule feuille au 1/ 13 000 e (13 €) et un plan guide au 1/10 000 e (10 €50). Le Service d’informations géographiques (S.I.G.) offre aussi gratuitement des plans A3 de la plupart des communes de la CUS et des reproductions de cartes anciennes de Strasbourg datant respectivement de 1576, 1644 et 1750. Je les utiliserai un jour pour une archéopromenade.

« Et le centre de la CUS où se trouve t-il ? » demande-je. Surprise, il n’a pas encore été calculé.  Un agent géographe décide de le faire illico. Rien que pour moi. Vive le service public ! Un traitement standard du calcul du centre de gravité (une méthode parmi d’autres…) du contour de la CUS permet d’obtenir les coordonnées suivantes (en WGS84 pour les initiés) :

Latitude : 48° 34′ 20.0454″
Longitude : 7° 43′ 36.4794″

Pour le rejoindre il suffit de tourner à gauche en sortant du bâtiment municipal et de suivre le canal par les quais Fustel de Coulanges et Menachem Taffel. Menachem Taffel, l’une des 86 personnes juives (et la seule identifiée) assassinées au Struthof par le professeur de médecine August Hirt. Cet hommage rendu aux victimes par la ville de Strasbourg est le résultat du combat tenace de Georges Yoram Federmann.

Agréable petite marche entre l’hôpital civil et la modeste marina de Strasbourg équipée d’une aire de kayak-polo avec deux buts flottants squattés par les mouettes. Ce sport pittoresque et spectaculaire est malheureusement très peu pratiqué.

Au bout du quai, le canal rejoint l’Ill et le réseau d’eau se complique. Le mieux est de traverser le pont Pasteur, longer la gendarmerie, passer sous la voie ferrée, contourner l’école Scheppler et se retrouver au bord de l’Ill qui prend à cet endroit des allures de bayou de Louisiane.

Il suffit de remonter l’Ill en suivant la piste cyclable. Sitôt franchi le pont de l’autoroute, au niveau des rues des Corroyeurs et de la Coudreuse, un joli petit parc s’étend au bord de la rivière.

Le centre de la CUS se trouve exactement dans un de ses bosquets. Vous ne pouvez pas vous tromper, c’est celui au milieu duquel j’ai planqué un nain de jardin. Prière de l’y laisser. Merci.

Tags
Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Joël Henry
Joël Henry
Touriste

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 328 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 416 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 331 visites. Aucun commentaire pour l'instant.