Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À Cronenbourg, un nouveau squat pour femmes vient d’être ouvert
Société 

À Cronenbourg, un nouveau squat pour femmes vient d’être ouvert

par Rue89 Strasbourg.
Publié le 1 mars 2020.
Imprimé le 26 novembre 2022 à 16:24
8 397 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

En fin d’après-midi du dimanche 1er mars, la police a constaté l’existence d’un nouveau squat dans le quartier de Cronenbourg. Un collectif de militantes veut en faire une structure d’accueil dédiée aux femmes sans-abris.

La police nationale a constaté l’existence d’un nouveau squat dans le quartier de Cronenbourg dans la soirée du dimanche 1er mars. Un collectif informel affirme que la maison située rue des Pigeons est occupée depuis près d’une semaine. Selon les militantes sur place, l’édifice comprend trois logements, une soixantaine de femmes sans-abris pourraient y être accueillies avec leurs enfants.

Dimanche 1er mars, en fin d’après-midi, la police est venue constater l’existence d’un nouveau squat dans le quartier de Cronenbourg. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Grâce au constat établi par les policiers, ce nouveau collectif compte entamer des négociations avec le propriétaire de cet édifice. Les militantes affirment qu’il serait inoccupé depuis cinq ans. « Nous construisons un projet citoyen qui vise à aider les femmes à la rue, toutes ces femmes avec enfants qui meurent de froid, qui n’ont rien à manger », décrit Mylène, une des membres du collectif. Les militantes ont appelé ce squat « La Pigeonne. »

Une vingtaine de personnes se sont mobilisées pour soutenir les occupantes à l’arrivée des policiers (Photo PF / Rue89 Strasbourg)

Vers 19h30, la police a quitté les lieux, ainsi que les personnes qui s’étaient mobilisées en soutien. Le propriétaire doit désormais décider s’il requiert l’expulsion des occupantes ou s’il entre dans une négociation avec elles.

En près d’un an, au moins trois squats ont été ouverts pour accueillir des personnes sans-abris à Strasbourg. En juillet 2019, des militants ont ouvert l’« Hôtel de la rue » dans le quartier de Koenigshoffen. Quelques mois plus tard, c’est le squat Bugatti qui a ouvert à Eckbolsheim. Plus récemment, des militants et personnes sans domicile fixe ont annoncé l’occupation d’un nouveau squat.

Article actualisé le 21/07/2020 à 17h05
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
La rédaction de Rue89 Strasbourg est composée de journalistes toutes et tous prêts à à écouter les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois pour parler des sujets qui les intéressent. Notre existence et notre moral dépend du nombre d'abonnement pris pour nous soutenir. 🙏⤵

En BREF

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 014 visites. 1 commentaire.

Épuisés, les magistrats de Strasbourg exigent une réponse concrète du gouvernement

par Pierre France. 1 819 visites. 1 commentaire.

À l’IHU, « 50% des infirmières de bloc sont parties, mais on continue de faire 100% de l’activité »

par Guillaume Krempp. 1 511 visites. 3 commentaires.
×