L’avocat de la famille de Naomi complète la plainte et « attend des réponses »
Société 

L’avocat de la famille de Naomi complète la plainte et « attend des réponses »

Maître Mohamed Aachour veut une procédure d'enquête complète et contradictoire pour la famille de Naomi (Vidéo par JFG / Rue89 Strasbourg)

Vidéo – Les avocats de la famille de Naomi vont déposer une demande d’information auprès du tribunal de grande instance, afin de se porter partie civile et d’obtenir plus d’éléments sur la raison de sa non-prise en charge immédiate par le Samu.

Maître Mohamed Aachour a vu débarquer une dizaine de journalistes dans son bureau en fin de journée mercredi 9 mai. La fin d’une intense journée, secousse consécutive à la publication d’un article du Monde mardi 8 mai qui revient sur l’affaire Naomi, cette strasbourgeoise de 22 ans décédée le 29 décembre 2017 après avoir été moquée et non-prise en charge par le Samu du Bas-Rhin.

Avec sa collègue Nicole Radius, Me Aachour suit la famille de Naomi depuis le 3 mai, c’est-à-dire suite à la rencontre entre la famille et le directeur des hôpitaux universitaires, Christophe Gautier.

La plainte complétée

Il estime la réaction du procureur, qui lance à son tour une enquête, adaptée mais veut aller plus loin. Avec son homologue, il déposera une demande une « d’ouverture d’information » vendredi (jeudi 10 mai étant férié). Celle-ci a pour but de permettre à un juge d’instruction de se saisir de l’enquête. La famille pourra aussi se constituer partie civile et avoir accès au dossier d’enquête.

L’avocat a encore beaucoup de questions (à voir dans la vidéo en tête de cet article), après avoir entendu l’enregistrement transmis par l’hôpital à la famille début mai, plus de quatre mois après les faits. La première d’entres elles :

« La famille ne sait toujours pas de quoi elle est morte »

D’autres portent sur le délai de la prise en charge et la possibilité de sauver la vie de Noémie. Concernant l’éventuelle responsabilité des hôpitaux universitaires de Strasbourg, l’avocat estime, entres autres, que l’opératrice en cause fait « partie d’une chaîne » et que toute la responsabilité ne peut lui incomber. Les pompiers indiquent de leur côté avoir « respecté » leur procédure.

La famille doit s’exprimer devant la presse ce jeudi 10 mai.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

L’Université a dépensé 400 000€ pour garder ses bâtiments pendant les manifestations étudiantes

par Pierre France. 2 864 visites. 5 commentaires.

Aux Gay Games à Paris, ces Strasbourgeois combattent l’homophobie dans le sport

par Judith Barbe. 880 visites. 1 commentaire.

Vendredi et samedi, le Tour de France Alternatiba fait étape à Strasbourg

par Judith Barbe. 815 visites. Aucun commentaire pour l'instant.