L’amphi de Maths-Info brièvement occupé, puis quitté dès l’arrivée de CRS
L'actu 

L’amphi de Maths-Info brièvement occupé, puis quitté dès l’arrivée de CRS

actualisé le 20/04/2018 à 11h43 : Pour ajouter la vidéo

Vidéo par Thibault Vetter, avec JFG / Rue89 Strasbourg

Une partie des étudiants qui ont participé à la manifestation de « convergence des luttes » jeudi ont investi un amphithéâtre de l’UFR de Mathématiques et Informatique de l’Université de Strasbourg, sur le campus de l’Esplanade à partir de 17h. Ils en sont ressortis vers 22h, alors que des CRS approchaient. La cinquantaine de policiers venait de l’Arcadia, le bar de l’association du Bastion social à l’Esplanade où se tenait une conférence avec l’eurodéputé FN Bruno Gollnisch plus tôt dans la soirée.

Contrairement aux deux autres occupations du Palais universitaire votées au début du mouvement, la petite centaine d’étudiants n’avait pas entrepris de blocage matériel des portes. Chacun pouvait rentrer et sortir comme bon lui semble. Les CRS n’ont pas eu à intervenir, les participants à l’intérieur avaient décidé au préalable de sortir par eux-mêmes pour éviter tout affrontement physique.

Dans le calme

La scène s’est déroulée sous le regard de plusieurs dizaines de personnes, des curieux en cette chaude soirée de printemps qui passaient la soirée sur le campus, et des membres du collectif contre les blocages. Ces derniers avaient débloqué tous les bâtiments dans la nuit précédente dans le calme et seul le Patio avait été rebloqué le lendemain, jour de manifestation.

Juste après la manifestation de jeudi, les étudiants ont tenu une assemblée générale dans ce bâtiment, à laquelle ont participé environ 400 personnes selon un comptage approximatif de Rue89 Strasbourg (800 selon eux), avec comme ordre du jour un bilan de cette journée de mobilisation nationale. Les étudiants se sont félicités de constater que des professeurs de l’Université rejoignaient le mouvement de protestation global contre la loi Orientation et Réussite Etudiante et le système ParcourSup, qui limitent les orientations et les accès aux études supérieures.

Des étudiants se sont invités dans un cours dans l'amphi de l'UFR de Maths-Informatique pour y tenir une AG (Photo Emilie Sizarols / Rue89 Strasbourg / cc)

Des étudiants se sont invités dans un cours dans l’amphi de l’UFR de Maths-Informatique pour y tenir une AG (Photo Emilie Sizarols / Rue89 Strasbourg / cc)

Jusqu’à présent, l’Université de Strasbourg a toujours réussi à éviter les occupations nocturnes. Celle-ci a juste duré un peu plus longtemps que les précédentes.

Les cours, examens et autres activités prévues ce vendredi à l’UFR de Maths-Info ont néanmoins été annulées dans le début de soirée. Le week-end marque le début d’une semaine de vacances universitaires où il ne devrait pas y avoir de cours et d’examens, sauf d’éventuels rattrapages.

Une nouvelle assemblée générale est prévue ce vendredi. De nouveaux blocages sont aussi à envisager puisque reconduits lors de l’AG de fin de journée.

Dans la soirée de jeudi, quelques étudiants ont choisi de rester dans les bâtiments (Photo Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)

Dans la soirée de jeudi, quelques étudiants ont choisi de rester dans les bâtiments (Photo Jean-François Gérard / Rue89 Strasbourg / cc)

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le mouvement étudiant à Strasbourg

L'AUTEUR
Émilie Sizarols, Thibaut Vetter et Jean-François Gérard
Journalistes de terrain pris en otage.

En BREF

Une marche dimanche contre le centre de primatologie

par Rue89 Strasbourg. 762 visites. 1 commentaire.

Ce week-end, le Selbst Gemacht à la Semencerie sera bien le dernier

par Pauline Ruhlmann. 1 331 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mercredi, image rare d’une Justice accessible

par Pierre France. 1 127 visites. 3 commentaires.