Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

Les premiers pas de la justice restaurative en Alsace

L’association SOS France Victimes 67 forme ses premiers volontaires pour encadrer des rencontres entre condamnés et victimes sur la juridiction du tribunal de Saverne. Parmi eux, une quinzaine de bénévoles s’engagent.

Édition abonnés
Les premiers pas de la justice restaurative en Alsace
Des bénévoles se forment en Alsace grâce à l’association SOS France Victimes 67.

Ce matin de mars, huit stagiaires sont au rendez-vous dans les locaux strasbourgeois de l’association SOS France Victimes 67, pour la quatrième et dernière journée de leur formation d’animateurs de rencontres condamnés-victimes. Cette mesure de justice restaurative, enclenchée sur la base du volontariat à l’occasion d’une procédure pénale classique, offre à des victimes et auteurs du même type d’infraction, mais jamais de la même affaire, un espace de dialogue sécurisé. Elle peut se tenir en détention ou en milieu ouvert, selon les auteurs concernés.
>

Lisez la suite pour 1€ seulement

  • Accédez à nos enquêtes et révélations exclusives
  • Soutenez une rédaction locale qui appartient à ses journalistes
  • Maintenez une vigie citoyenne sur les pouvoirs locaux

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Justice

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

Aucun mot-clé à afficher

Plus d'options