Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le bureau de poste de la Cathédrale remplacé par une conciergerie
L'actu 

Le bureau de poste de la Cathédrale remplacé par une conciergerie

par Jean-François Gérard.
Publié le 27 octobre 2022.
Imprimé le 30 janvier 2023 à 20:03
2 321 visites. 6 commentaires.

Alors que le bureau de poste face à la Cathédrale doit fermer à la fin de l’année, un service de conciergerie avec des services postaux va ouvrir de l’autre côté de la place, dans la petite boutique rue Mercière.

Prévue pour la fin juin 2022, la fermeture du bureau de Poste place de la Cathédrale révélée par Rue89 Strasbourg a entraîné une réaction aux sommets de la Ville de Strasbourg et du groupe La Poste.

Après discussion et négociations, un service de conciergerie avec la plupart des services postaux s’implantera dans la boutique située à l’angle de la rue Mercière et de la place de la Cathédrale, ont annoncé la Ville de Strasbourg et le groupe La Poste jeudi matin. Propriété de la Ville de Strasbourg depuis le début des années 2000, ce local de 57 m², a d’abord hébergé la boutique Culture, puis des boutiques éphémères (Alsatrucs, puis Marmelade). Il est actuellement inoccupé.

Services postaux, réparation, aide aux personnes

Quels seront les services proposés ? La Ville a lancé un marché public désormais clos et procède à l’examen des dossiers. Parmi les certitudes, il y aura les services habituels de La Poste pour l’affranchissement, la dépose et le retrait de colis. L’élu en charge du quartier de la Grande-Île, Salem Drici (Place publique), évoque aussi la mise en relation pour des services de réparation de matériel électronique et électroménagers, ou encore avec des professionnels des services à la personne.

Dans le but de « créer du lien », les usages pourraient évoluer au cours du temps, avec la possibilité d’y implanter des « livraisons de paniers de fruits et légumes » ou de la « location de matériel ». En revanche, il ne devrait plus y avoir de distributeur de billets de banque, le secteur du centre-ville étant encore suffisamment pourvu en banques. Parmi les candidats, le groupe La Poste a postulé pour exploiter ce nouveau lieu. Il fera l’objet d’une aide de la collectivité, via un loyer modéré ou une subvention.

Après quelques mois de sursis, le bureau de poste fermera définitivement en fin d’année. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Ce type d’établissement s’inspire de la « conciergerie solidaire » ouverte fin 2021 au quartier Ampère au Neuhof. L’ouverture du lieu, dont le nom dépendra des propositions des candidats, est prévue en fin d’année 2022 ou début 2023, au moment de la fermeture du bureau historique.

Vers un retour place du Château

Cette évolution s’inscrit dans la stratégie du groupe La Poste, à savoir fermer les bureaux classiques et multiplier les « points de contact » (31 à Strasbourg), dans des enseignes qui proposent « des plages horaires que La Poste n’est pas capable d’assurer », détaille Dominique Adrian, délégué régional du groupe La Poste. En centre-ville, le bureau de poste de la rue du 22 Novembre fait l’objet d’une rénovation et deviendra le « bureau amiral » de Strasbourg, avec un « concept modernisé et épuré, » assure-t-il. L’inauguration est prévue le 22 novembre.

Ce sera un peu plus étroit dans la nouvelle conciergerie qui fera office de Poste. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le contrat d’exploitation de la conciergerie sera de deux ans, extensible jusqu’à trois ans. À moyen terme, l’idée serait de faire retourner ces services postaux dans le bâtiment place du Château. « Plusieurs projets sont à l’étude » pour cet immeuble également détenu par la municipalité, explique Syamak Agha Babaei, premier adjoint en charge des Finances. Parmi ceux-ci, y déménager l’Office de tourisme, qui cherche aussi à évoluer. Un nouveau lieu d’accueil pour les visiteurs trouverait place au rez-de-chaussée. Et la conciergerie de la rue Mercière intègrerait alors le bâtiment place du Château.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Consultation citoyenne sur la sobriété énergétique : forte participation, peu de solutions radicales

par Maud de Carpentier. 801 visites. 3 commentaires.

Face à la protestation, le directeur marketing de TotalEnergies annule sa venue à Sciences Po Strasbourg

par Loris Rinaldi. 2 095 visites. 9 commentaires.

Europa-Park renonce à son projet de téléphérique entre la France et l’Allemagne

par Thibault Vetter. 7 442 visites. 7 commentaires.
×