Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Contre la réforme de la justice, les avocats de Strasbourg en grève illimitée
L'actu 

Contre la réforme de la justice, les avocats de Strasbourg en grève illimitée

par Pierre France.
Publié le 11 décembre 2018.
Imprimé le 30 novembre 2022 à 02:36
1 865 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
L’ordre des avocats de Strasbourg a voté lundi soir, en assemblée générale extraordinaire et à l’unanimité, sa participation à une grève illimitée de la profession contre un projet de réforme de la justice préparé par le gouvernement. Ce mouvement de protestation est également soutenu par les principaux syndicats des avocats que sont le SAF, la FNUJA mais aussi par le syndicat de la magistrature.

À partir de mercredi 12 décembre, les avocats grévistes refuseront de participer aux audiences et n’assureront pas les permanences de désignation. Ils appellent à un rassemblement devant le Palais de justice à partir de 8h20 et devant l’ENA à Strasbourg à 11h.

Le projet de loi de réforme de la justice doit être évoqué dans la nuit de mercredi à jeudi à l’Assemblée Nationale. Selon les syndicats, et le barreau de Strasbourg, des « éléments du projet constituent une atteinte à l’exercice de la profession d’avocat et consistent à éloigner le justiciable d’une justice proche et humaine, » selon un communiqué de l’ordre.

(Photo Damien Phototrend.fr / FlickR / CC)

(Photo Damien Phototrend.fr / FlickR / CC)

L’intersyndicale dénonce de son côté le projet de faire disparaître les tribunaux d’instance, « seule véritable justice de proximité, en faveur d’une plate-forme nationale de traitement des injonctions de payer, intégralement dématérialisée, (…) la privatisation du service public par le recours à des services privés en ligne pour les prestations d’aide à la résolution amiable des litiges, qui pourront se fonder sur un traitement algorithmique sans garantie sur la protection des données personnelles, etc. »

Les syndicats des avocats et le syndicat de la magistrature s’inquiètent également d’un « recul sans précédent du contrôle de l’autorité judiciaire sur le travail policier et de la marginalisation continue du juge d’instruction dans le but – recherché depuis longtemps – de le supprimer. »

L’ordre est particulièrement choqué par « la méthode employée, qui se traduit par un mépris des engagements parfois pris avec la profession unie par ses représentants, et qui revient à faire voter de force et nuitamment le contraire de ce qui avait été annoncé la veille. »

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 535 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 329 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 097 visites. 1 commentaire.
×