Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Dès le 1er février, les vélos réautorisés dans le tram entre 19 heures et 7 heures
Société 

Dès le 1er février, les vélos réautorisés dans le tram entre 19 heures et 7 heures

par Guillaume Krempp.
Publié le 27 janvier 2021.
Imprimé le 16 septembre 2021 à 13:34
1 611 visites. 8 commentaires.

Dès le 1er février, les cyclistes pourront emprunter le tram sur des plages horaires restreintes. Pour réduire les tensions sur ce sujet, l’Eurométropole de Strasbourg lance une concertation avec les associations qui représentent les différents types d’usagers.

« Nous allons reprendre un service de base pour que les cyclistes puissent revenir dans les trams dès le lundi 1er février », annonce le président de la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS), Patrick Maciejewski lors d’une conférence de presse ce mercredi 27 janvier.

Trois jours avant une manifestation de cyclistes pour demander le droit de revenir à l’arrière des rames en dehors des heures de pointe, l’élu écologiste de Schiltigheim et de l’Eurométropole tente de désamorcer cette grogne nouvelle. Les vélos seront ainsi autorisés à entrer par l’arrière du tramway du lundi au samedi entre 19 heures et 7 heures du matin, ainsi que toute la journée le dimanche et les jours fériés. Ils étaient interdits à toute heure depuis le premier confinement.

Patrick Maciejewski arrivera-t-il à contenter les cyclistes ? (Photo GK / Rue89 Strasbourg)

Une concertation pour réduire les crispations

Vice-président en charge des mobilités à l’Eurométropole de Strasbourg, Alain Jund (EELV) a aussi annoncé l’ouverture d’une concertation pour réduire « les crispations entre les usagers du tram sans vélo et les cyclistes ». Une table ronde sera ainsi organisée le 10 février avec les représentants des associations de cyclistes, d’usagers des transports collectifs, de piétons, les syndicats représentant les conducteurs et les structures travaillant autour du handicap. « Il faut construire un dialogue pour retrouver un consensus entre les usagers », explique Alain Jund.

Car la présence de vélos dans le tram strasbourgeois engendre aussi des mécontentements. Le directeur général de la CTS évoque, sans donner de chiffres précis, des plaintes venant d’usagers, notamment des personnes âgées ou en situation de handicap. « On a reçu plus de plaintes autour de la présence du vélo dans le tram que l’inverse », abonde Patrick Maciejewski. Jean-Philippe Lally ajoute que « les conducteurs étaient vent debout contre cette mesure car ils sont seuls face aux conflits que peuvent générer ces situations. »

« Les cyclistes doivent rester à proximité immédiate de leurs vélos »

Une campagne d’affichage débutera le 1er février afin d’informer les usagers sur les nouvelles règles et celles qui restent en vigueur. Dans un communiqué, la CTS affirme :

« Les cyclistes doivent rester à proximité immédiate de leurs vélos pendant le trajet afin d’en garantir la stabilité ainsi que la sécurité de l’ensemble des voyageurs. Tout cycliste assume l’entière responsabilité des dommages occasionnés (…) Par ailleurs les livreurs professionnels à vélo ne sont pas admis à bord des tramways, quels que soient le jour et l’horaire. En cas de non-respect des règles énoncées et figurant dans les véhicules, les voyageurs s’exposent à une verbalisation de la CTS s’élevant à 150 euros. »

Manifestation des cyclistes samedi 30 janvier

La manifestation prévue samedi 30 janvier, à l’appel des associations de cyclistes Vélorution et CADR67, est maintenue. Directeur de l’association CADR67, Fabien Masson réagit :

« Cette mesure est un bon point bien sûr, de même que la concertation à venir. Mais ces horaires ne riment pas grand chose. Avec une ouverture entre 7 heures et après 19 heures, on est en couvre-feu après 18 heures, donc ça va pas servir à grand monde. »

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Cinq personnes logées après une tentative ratée d’ouverture de squat à la Meinau

par Martin Lelièvre. 7 900 visites. 4 commentaires.

Les riverains du camp de Montagne Verte choqués par l’abandon des réfugiés

par Thibault Vetter. 4 980 visites. 8 commentaires.

Satisfaits après quelques heures de grève, les conducteurs de bus CTBR reprennent la route mardi

par Guillaume Krempp. 1 392 visites. 1 commentaire.
×