Dimanche, le Carnaval de Strasbourg inaugure un nouveau trajet
L'actu 

Dimanche, le Carnaval de Strasbourg inaugure un nouveau trajet

Dimanche 11 mars se tiendra le défilé du carnaval de Strasbourg. Il partira à 14h11 précises de la place de l’Étoile et arrivera aux alentours de 16 heures place de l’Université. Une douzaine de chars seront utilisés pour un trajet, qui pour la première fois, aura lieu en partie dans la Neustadt.

« Vibrato, Piston et Octopus » sera le thème du Carnaval de Strasbourg cette année. Sous ces airs énigmatiques, le défilé s’annonce similaire aux dernières éditions. Des chars, des personnages fantastiques et des musiciens jetteront des confettis et danseront sur les deux kilomètres qui séparent la place de l’Étoile de la place de l’Université.

Mais, et c’est une première, le défilé se clôturera devant le palais universitaire, l’un des bâtiments emblématiques de la Neustadt, fraîchement classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco.

Des activités annexes au carnaval

Les plus motivés pourront participer à des activités annexes du défilé : deux ateliers de maquillage seront proposés place du Maréchal de Lattre de 12h30 à 15h30 et avenue de la Liberté de 13h30 à 16h30. Une exposition de cerfs-volants aura lieu à partir de 13h au parc de l’Étoile, avant le début du défilé. Enfin, les bidulos, nom donné aux chars du carnaval depuis sa reprise par Arachnima, seront exposés après la parade de 16h30 à 17h30 à la place de l’Université.

Le trafic sera interrompu de 9h à 18h au niveau de la rue de Vienne (à côté de la place de l’étoile). Sur le tracé du défilé et aux alentours, la circulation sera interdite à partir de 13 heures et jusqu’à la fin de la parade. Enfin, le stationnement sera interdit sur le trajet du défilé dimanche de 1h du matin jusqu’à 20h.

L'AUTEUR
Thibault Vetter
Thibault Vetter
traite tout type de sujets à l'écrit ou en vidéo, avec une accointance pour l'écologie et le naturalisme.

En BREF

Invité de l’apéro : Gabriel Cardoen du collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici »

par Pierre France. Aucun commentaire pour l'instant.

Un camp d’une soixantaine de sans-abris aux Canonniers, à l’entrée du Neuhof

par Jean-François Gérard. 1 358 visites. 3 commentaires.

Stade de la Meinau : 100 millions et 4 000 places de plus pour le grand public

par Jean-François Gérard. 1 609 visites. 7 commentaires.