Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Nicolas Sarkozy arrive en tête en Alsace, Le Pen deuxième
Politique 

Nicolas Sarkozy arrive en tête en Alsace, Le Pen deuxième

par Rue89 Strasbourg.
Publié le 22 avril 2012.
Imprimé le 16 août 2022 à 11:35
4 940 visites. 12 commentaires.

Avant l’annonce des résultats, l’attente aux Aviateurs lors de la soirée électorale de Rue89 Strasbourg. (Photos Matthieu Mondoloni)

Nicolas Sarkozy est arrivé en tête de l’élection présidentielle… en Alsace. Ce n’est guère une surprise, ce qui l’est plus en revanche, c’est le score du Front National: 23,57% dans la région, soit presque quatre points de plus que la moyenne française. François Hollande n’est que troisième. A Strasbourg, le tiercé de tête s’inverse: Hollande en tête, suivi par Sarkozy cinq points derrière. Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont presque ex-aequo aux 3e et 4e places.

Voir les résultats cantons par cantons, pour la CUS

Hier soir, Nicolas Sarkozy est arrivé largement en tête en Alsace avec 32,92% et Marine Le Pen est arrivée deuxième avec 22,12%. François Hollande, en tête dans le reste du pays, n’a obtenu en Alsace que  19,29%. François Bayrou a réalisé un meilleur score que dans le reste du pays, 11,71%. Jean-Luc Mélenchon n’obtient que 7,30% et Eva Joly à 2,19%. Nicolas Dupont-Aignant, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade sont à 1,88%, 1,09%, 0,64% et 0,30%.

A Strasbourg en revanche, le tableau se rapproche des résultats nationaux. François Hollande a obtenu 32,13%, Nicolas Sarkozy 27,47%, Marine LePen 11,86%, suivie de près par Jean-Luc Mélenchon 11,37% et François Bayrou 10,41%. Eva Joly double son score national avec  4,19%, tandis que Nicolas Dupont-Aignan et Philippe Poutou réalisent respectivement 1,01% et 0,86% des voix. Nathalie Arthaud est à 0,41% et Jacques Cheminade à 0,24%.

Jamais le clivage entre la capitale alsacienne et sa région n’a été aussi marqué, si on se réfère aux votes des élections présidentielles précédentes. Le score du Front National en Alsace retrouve ses niveaux de 1995 (25,41%) et 2002 (23,44%) après le creux de 2007 (13,56%). Mais alors que le vote d’extrême-droite à Strasbourg déclinait depuis trois mandats présidentiels, il retrouve une santé et garde la troisième place du classement strasbourgeois, malgré le très bon score de Jean-Luc Mélenchon qui a bien failli lui prendre cette place.

Philippe Bies : « une victoire ternie par le score du FN » (Photo MMo)

Hier soir aux Aviateurs à Strasbourg, le score du Front National en France et en Alsace a été sur toutes les lèvres. Ainsi Philippe Bies, adjoint (PS) au maire de Strasbourg et candidat à aux élections législatives, a exprimé le sentiment de la gauche :

« C’est une grande joie de constater que François Hollande est en tête. Mais la joie est immédiatement ternie par le score effarant du Front National, en France d’abord et a fortiori en Alsace. Je persiste à penser que la droite locale n’est pas étrangère à cette poussée du vote FN dans la région. »

Pascal Mangin, élu d’opposition UMP au conseil municipal, analyse ainsi le vote d’extrême droite:

« Le vote FN est plus qu’un vote protestataire, c’est un vote de désespérance. Les électeurs de Le Pen sont des gens qui ne croient plus à rien. Mélenchon et Le Pen expriment tous les deux ce vote de désespoir et ils représentent presqu’un tiers de l’électorat ! Il faudra bien le prendre en compte. »

Pour Alain Jund, adjoint (EELV) au maire de Strasbourg, ce score du FN est un résultat de Nicolas Sarkozy:

« Voilà ce que c’est que cinq années de Sarkozysme : Le Pen à 20% ! Ce vote protestataire montre bien le rejet du président sortant, qui est à 25% alors qu’il sollicite un deuxième mandat ! Le drame est que ce rejet de Nicolas Sarkozy a eclipsé les enjeux écologiques. »

Plusieurs personnes présentes aux Aviateurs ont été très étonnées par le score du FN, dont Cécile, qui a voté Hollande :

« Je suis très en colère. Je n’en reviens pas du score du FN ! C’est vraiment ce que je retiens de cette élection, le FN continue de progresser, élections après élections. Et je suis très en colère aussi contre ceux qui ont voté Mélenchon. J’aurais aimé que François Hollande dépasse allègrement la barre des 30%… Là, il y a trop peu d’écart entre Sarkozy et Hollande, et avec ce FN à 20%, tout reste à faire ! »

Une opinion que ne partage pas Eric Dupin sur Rue89. Pour le journaliste, même avec de bons reports de voix entre le FN, le Modem et l’UMP, François Hollande sera le prochain président de la République.

 Pour aller plus loin

Article actualisé le 27/01/2020 à 18h01
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 593 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 834 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 446 visites. 2 commentaires.
×