Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Escales estivales : tous les week-ends, du cinéma, du théâtre et de l’art de rue à Strasbourg
Culture 

Escales estivales : tous les week-ends, du cinéma, du théâtre et de l’art de rue à Strasbourg

par Marine Dumeny.
Publié le 8 juillet 2021.
Imprimé le 31 juillet 2021 à 07:35
903 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Du 9 juillet au 29 août, tous les week-ends, le cinéma en plein air, le FARSe et la Pause Culture animeront Strasbourg. Au total, plus d’une quarantaine de compagnies, pour 240 représentations, sont mobilisées pour cette édition.

Il déplace son matelas de rue en rue du 1er au 17 juillet. L’artiste Boijeot.Renauld traverse Strasbourg et installe ses bancs, tables et matelas de la place Kléber au parc de la Bergerie. Il incarne la figure de proue du nouveau format du Festival des Arts de la Rue de Strasbourg (FARSe) désormais étalé . Avec plus de 240 représentations prévues, les animations d’été à Strasbourg commencent officiellement vendredi 9 juillet au soir, avec la projection du film animé Le Voyage de Chihiro. Ainsi, le cinéma en plein air, les arts de rue et les compagnies de théâtre animeront les rues strasbourgeoises jusqu’au 29 août.

Performance Tokyocrossing par Boijeot.Renauld – (photo Boijeot.Renauld cc)

Un nouveau dispositif pour le FARSe

Le FARSe aura lieu cette année sous un nouveau format. Les années précédentes, le festival se tenait pendant trois jours. Pour l’été 2021, les artistes de rue déambuleront de places en parcs tous les samedis des mois de juillet et août.

L’occasion de voir Strasbourg autrement, avec une programmation axée sur l’imaginaire. Les spectacles inviteront les badauds à redécouvrir la ville à travers ses éléments : la terre, vue par la compagnie One Shot au parc de la Bergerie. Les airs, avec une représentation verticale de la compagnie In fine sur la façade de la faculté de Droit. Ou encore l’eau, lors du spectacle de clôture, les 28 et 29 août, pour une thalasso avec 3615 Dakota sur le quai des Bateliers.

Compagnie In Fine cc
A la verticale – (photo Compagnie In Fine cc)

« La ville, c’est une scène à 360° », décrit Lucile Rimbert, directrice artistique du FARSe, « c’est notre ring ». D’ailleurs, l’Agence de Psychanalyse Urbaine propose de se coucher en coin de rue. L’occasion d’étudier, le temps d’une séance, les petits problèmes de Strasbourg et son « rapport à la vieille Europe ». Sur les huit week-ends estivaux, quelques 33 compagnie, de la région et européennes, assureront plus d’une centaine de représentations.

Le samedi, tout l’été :

Programme du FARSe

Pause culture et cinéma plein air : le week-end affiche complet

Vendredi, ce sera cinéma en plein air. Avec les animations de début de séances proposées par plusieurs associations, petits et grands pourront profiter d’initiations au sport ou de concerts. Le programme est disponible. Les séances du vendredi sont complétées par celles du samedi soir sur toute l’Eurométropole.

Le dimanche, la Pause Culture offre une intermède artistique au sein des parcs de la ville. Concerts, théâtre et performances sont attendus. Le but ? « Remettre de l’émotion dans la ville », explique Anne Mistler, adjointe chargée des arts et de la culture. La programmation débute dès 10h. Ainsi, le dimanche 11 juillet à 11 heures, le parc de la tour Schloessel accueillera un concert de musique contemporaine de l’ensemble Accroche Note. Même heure, les musiciens du groupe de jazz Curiosity joueront au parc des Contades. Fin de matinée toujours, un concert de musique actuelle (soul, jazz, musique du monde, chants ukrainiens) se tiendra au jardin des Deux-Rives.

Envers et contre la pluie

Avec la météo qui s’annonce peu clémente, entre orages et canicule, l’Eurométropole et ses partenaires ont adapté leurs escales strasbourgeoises. Elle envisage ainsi des solutions de repli et de possibles annulations. Et les artistes ? Au vu de la difficile période passée, Guillaume Libsig, adjoint en charge de la vie associative et de l’animation urbaine, assure qu’une clause contractuelle leur permettra d’être rémunérés en cas d’annulation.

Guillaume Libsig invite aussi à suivre les annonces de la ville et le programme sur le site dédié de l’été à Strasbourg pour tout changement. Autre trouble fête envisagé : le Covid. D’où le choix de l’Eurométropole d’organiser essentiellement des représentations en plein air et sans jauge.

Des concerts ponctuels complèteront ces Escales estivales, certains mercredis et jeudis soirs.

Plus d’infos

Article actualisé le 08/07/2021 à 18h21
L'AUTEUR
Marine Dumeny
Marine Dumeny
Journaliste stagiaire à Rue89 Strasbourg, je m'intéresse particulièrement aux questions de société, à la vulgarisation scientifique et aux initiatives.

En BREF

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 426 visites. 2 commentaires.

Jeudi, sixième rassemblement contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 4 851 visites. 13 commentaires.

Samedi 24 Juillet, nouvelle manifestation contre le pass sanitaire place Kléber

par Marine Dumeny & Guillaume Krempp. 3 009 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×