Place de la gare : une étude évalue à 1,7 million d’euros les renforcements pour un tram
L'actu 

Place de la gare : une étude évalue à 1,7 million d’euros les renforcements pour un tram

Quelques jours avant la fin de la consultation sur le tracé du tram vers l’Ouest, l’Eurométropole a mis en ligne une nouvelle étude sur la possibilité de faire circuler un tram place de la gare. La consolidation du sol est estimée à 1,7 millions d’euros. Le budget à 5,8 millions d’euros avancé lors de la consultation englobe en fait un réaménagement beaucoup plus complet.

La consultation sur le tracé du tramway se termine ce mardi 7 juin. Sauf énorme surprise, c’est bien le tracé qu’avait proposé la municipalité dès décembre qui sera retenu, à l’issue d’une concertation qui risque de laisser amers les habitants et les membres du collectif « Pour un tram à Koenighsoffen ».

Un prolongement de la ligne F actuelle, qui dévierait à hauteur de la rue du Faubourg national, pour arriver à l’entrée de Koenigshoffen, allée des Comtes, via le boulevard de Nancy se profile.

Le tracé présenté en décembre

Le tramway est très attendu à Koenigshoffen (doc Eurométropole)

Le tracé du tramway vers Koenigshoffen présenté en décembre (doc Eurométropole)

Un des arguments longtemps opposé au collectif, qui préférait une prolongation de la ligne C via la place de la gare et les boulevards de Metz et Nancy, est que la place ne supporterait pas le poids d’un tramway. Ce n’était pas tout à fait la conclusion d’une étude de juillet 2012, qui doutait de l’exactitude des plans transmis, puisque déjà aujourd’hui une des dalles ne serait pas assez résistante.

Un an plus tard, l’Eurométropole (qui s’appelait alors la CUS) adoptait une délibération qui prévoyait que le tram Wolfisheim-Vendenheim (depuis abandonné) traverse la place de la Gare. L’étude a été transmise aux associations demandeuses au printemps 2016.

Nouvelle étude mise en ligne

Dans une nouvelle étude mise en ligne en juin sur le site de la Ville de Strasbourg, à quelque jours de la fin de la consultation, les travaux de renforcement de la place sont évalués à 1,7 million d’euros. On est loin de l’estimation de « 50 000 à 100 000 » euros que nous avaient donnés des ingénieurs, mais encore plus des 5,8 millions d’euros avancés à la fin des débats actuels sur le tracé.

Certes, le chiffre de 5,8 millions apparaît bien dans l’étude, mais il englobe l’ensemble des travaux. Des coûts qui mélangent le renforcement des sols, mais aussi la pose des poteaux électriques, celle des rails (environ 1 million sur ce tronçon, un coût valable quel que soit le tracé), des sommes provisionnées et surtout un réaménagement plus global de la place, utile mais qui n’a pas de rapport direct avec la circulation du tramway. Un réaménagement des boulevards sera aussi nécessaire sur le tracé que préfère la municipalité.

L’aménagement plus simple peut s’estimer à 3,1 millions d’euros, celui plus global à 5,8 millions. Le budget total pour le prolongement de 3 stations vers l’ouest présenté en décembre était de 38 millions d’euros dont 4 apportés par l’État.

Evaluation des travaux d'aménagement de la place de la gare en cas de venue du tram (extrait étude)

Evaluation des travaux d’aménagement de la place de la gare en cas de venue du tram, cliquez pour agrandir (extrait étude)

Le réaménagement à minima

Moins onéreuse, cette étude propose de faire passer le tram sur l’avant de la place, sans toucher au reste de la place.

réaménagment de la zone de passage du tramway (extrait étude)

Zone de réaménagment de la zone de passage du tramway (extrait étude)

Le réaménagement complet

Un réaménagement plus ambitieux prévoit de tout modifier sur la place, notamment les espaces de « dépose minute ». Mais il est plus cher et ces réaménagements n’ont pas d’impact direct sur l’arrivée ou non du tramway.

reaménagement gare

 

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Vendredi, une marche contre les violences conjugales et les féminicides

par Cassandre Leray. 527 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Conseil des ministres a prononcé la dissolution du Bastion social

par Guillaume Krempp. 527 visites. 1 commentaire.

La CGT appelle les salariés de Sew-Usocome à se mobiliser lundi

par Cassandre Leray. 2 023 visites. 2 commentaires.