Dans l’Eurométropole, quatre seconds tours et une bizarrerie…
Politique 

Dans l’Eurométropole, quatre seconds tours et une bizarrerie…

actualisé le 16/03/2020 à 20h02 : précisions à Niederhausbergen

Il y aura un second tour à Bischheim, Illkirch-Graffenstaden, Mundolsheim et Ostwald. À Niederhausbergen, le résultat est contesté.

Dans l’Eurométropole, 28 des 33 communes connaissent déjà leur maire. C’est le cas d’Achenheim, Blaesheim, Breuschwickersheim, Eckbolsheim, Entzheim, Eschau, Fegersheim, Geispolsheim, Hangenbiethen, Hoenheim, Holtzheim, Kolbsheim, Lampertheim, Lingolsheim, Lipsheim, Mittelhausbergen, Mundolsheim, Oberhausbergen, Oberschaeffolsheim, Osthoffen, Plobsheim, Reichstett, Souffelweyersheim, Vendenheim, La Wantzenau et Wolfisheim.

À Schiltigheim également, Danielle Dambach (écologiste) a été réélue au premier tour avec plus de 55% des voix. Elle confirme après sa victoire lors des élections anticipées de 2018.

Cela donne davantage de visibilité à la maire d’Holtzheim, Pia Imbs, pour rassembler autour de son projet. Elle souhaite conduire la future gouvernance de l’Eurométropole.

Danielle Dambach a été réélue au premier tour, une rareté à Schiltigheim (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

À Bischheim, le maire sortant Jean-Louis Hoerlé (DVD, 45,87%) a été mis en ballottage par Gérard Schann (écologiste, 30,73%). Une troisième liste, celle de Christelle Laforêt (DVC, 13,85%) peut se maintenir. Estelle Frass (DVG, 9,53%) en revanche doit se trouver une liste d’accueil pour le second tour.

À Illkirch-Graffenstaden, le maire sortant Claude Froehly est arrivé en tête avec 31,07% des voix. Il est talonné par la liste de Thibaud Philipps (LR, soutenu par le Modem et LREM) avec 27% des voix, mais les 5 listes peuvent se maintenir, celle de Pascale Gendrault (DVG, 17,97%), celle de Rémy Beaujeux (DVD, 11,80%) et celle de Richard Hamm (écologiste, 11,71%) ! Pourtant, Thibaud Philipps a exclu toute alliance, l’alternance sera donc complexe dans cette ville qui a vu sa physionomie se transformer sous la pression immobilière

À Ostwald, le maire sortant Jean-Marie Beutel (DVG, 29,12%) est arrivé en tête de cette cité où de nombreux logements ont été construits ces dernières années. Fabienne Baas (DVG, 27,44%) n’est cependant pas loin derrière et les deux autres listes peuvent se maintenir, Vincent Florange (DVD, 23,38%) et Claude Steinlé (DVD, 20,13%).

À Mundolsheim, la maire sortante échoue de peu à être réélue dès le premier tour, Béatrice Bulou (DVG, 49,72%). Elle retrouvera au second tour les deux listes de Henri Becker (SE, 27,36%) et Hervé Diebold (SE, 22,91%).

Et à Niederhausbergen, Jean-Luc Herzog a été réélu avec 100% des 484 voix exprimées. Comment est-ce possible ? Parce que l’ensemble des bulletins de la liste « Mieux vivre Nieder, » au nombre de 333, ont été déclarés nuls. Dans un communiqué de lundi, la liste indique qu’elle n’a indique que 19 colistiers sur ses bulletins, et non 21 (avec les deux suppléants), comme il aurait fallu le faire suivant une circulaire du 6 mars. La liste prévoit un recours devant le tribunal administratif.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Plus de 3 000 personnes contre la loi de Sécurité globale à Strasbourg

par Pierre France. 3 201 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Fabienne Baas : « On rêve de retirer l’Unité de Valorisation énergétique, mais on en a besoin »

par Guillaume Krempp. 830 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Vigivélo, lancement du dispositif pour retrouver les vélos volés à Strasbourg

par Pierre France. 2 555 visites. 14 commentaires.