Pour les liens sociaux et pour la blague, des criées publiques partout mais confinées
Culture 

Pour les liens sociaux et pour la blague, des criées publiques partout mais confinées

Puisque les déplacements ne sont autorisés qu’à 1 km de chez soi, des criées confinées sont toujours possibles… à condition de trouver suffisamment de crieurs.

En ces temps moroses de confinement et de marchés interdits et réinterdits avec constance par la préfecture du Bas-Rhin, Pierre Le Crieur ne lâche rien. Mieux, il s’étend même, il se multiplie.

Après avoir mis en pause ses criées plébiscitées sur les marchés de la Krutenau et de la Marne, Pierre Le Crieur s’est transposé comme nombre d’artistes strasbourgeois sur les réseaux sociaux, avec des criées virtuelles. C’est mignon, mais pas assez liant pour le comédien, qui aime quand les gens réagissent aux mots laissés par d’autres anonymes.

Est-ce que d’autres peuvent reprendre le flambeau de Pierre Le Crieur ? (doc remis)

Pas facile pendant que la France est confinée. Alors Pierre Le Crieur a eu l’idée d’exploiter le déplacement dérogatoire pour le sport, afin d’aller crier sous les fenêtres de ses voisins en faisant un footing. Après avoir reçu les messages anonymes via un formulaire Internet, le voilà en basket avec son mégaphone, à déclamer ces messages, adressés à certains habitants de Cronenbourg ou à tout le monde, tout en respectant les distances et les gestes barrières et dans un rayon d’un kilomètre de son domicile. C’est sportif, c’est suant, mais Pierre est déterminé : c’est ça ou le silence. Et le silence, c’est la mort.

La criée test

Pour que toute la ville reçoive ces messages extrêmement importants, essentiels, quasi-vitaux, Pierre Le Crieur recherche des homologues, prêts à vocaliser les messages qui sont envoyés, via le même formulaire, mais dans des quartiers différents. Idéalement, Pierre Le Crieur recherche une personne par voisinage distant d’un kilomètre, puisque les règles barrières doivent être respectées.

Objectif : des crieurs et des crieuses partout

À ce jour, les quartiers suivants disposent d’un crieur ou d’une crieuse prête à recevoir des messages pour les déclamer dans la rue :

  • Cronenbourg avec Pierre Le Crieur
  • Koenigshoffen avec Morgane Mo
  • Neudorf avec Vincent et Fred Duvaud
  • Schiltigheim avec Frédéric Pfeiffer
  • Contades avec Loélia Essadi

Une fois que l’ensemble de l’agglomération sera couvert, il sera possible pour n’importe quel Strasbourgeois d’envoyer, anonymement ou non, un message à n’importe quel habitant. Oui, Pierre Le Crieur a des rêves mais d’un autre côté, il reste quatre semaines de confinement…

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Le tribunal administratif suspend l’arrêté sur les masques au centre-ville

par Pierre France. 15 990 visites. 8 commentaires.

Les mobilités du monde d’après en débat

par piet. 1 146 visites. 4 commentaires.

Le tribunal administratif juge que le port obligatoire du masque au centre-ville est légal mais inutile

par Pierre France. 9 704 visites. 9 commentaires.