Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Une semaine après sa mise hors ligne, l’arnaque « Mon Vélo France » ressuscite à Mulhouse
L'actu 

Une semaine après sa mise hors ligne, l’arnaque « Mon Vélo France » ressuscite à Mulhouse

par Jean-François Gérard.
Publié le 7 octobre 2022.
Imprimé le 30 janvier 2023 à 18:53
1 865 visites. 1 commentaire.

Le site d’arnaques qui propose des réductions sur les vélos est à nouveau en ligne, avec une nouvelle adresse fictive dans le Haut-Rhin.

Le mardi 28 septembre, Rue89 Strasbourg publiait un article sur le site « Mon Vélo France » officiellement situé dans une rue de la Krutenau, mais qui n’existait pas. Derrière des promotions alléchantes, se cachaient en fait un site d’arnaques.

Le lendemain de la parution de notre article, le site était désactivé et mis hors ligne. Ce vendredi 7 octobre, mon-velofrance.com est de nouveau accessible. Pas d’adresse à Strasbourg cette fois-ci, mais à Mulhouse. Au 59 rue du Sauvage, c’est pourtant une boutique Naf Naf qui décroche. Et ses voisins du centre-ville sont d’autres boutiques d’habillement, pas de vélo.

Photo de la page d’accueil de « Mon Vélo France » en octobre 2022, après la remise en ligne. (Capture d’écran)

La société désormais immatriculée au Royaume-Uni

Avec sa nouvelle adresse, la « boutique » de vélo qui n’existe pas n’a aucun avis sur Google. Alors que les commentaires sur le précédent « magasin » fictif faisaient part d’arnaques. « Mon Vélo France » est également référencé depuis 2021 sur signal-arnaques.

Dans les mentions légales, le site et le magasin sont désormais présentés comme une filiale française d’un établissement immatriculé au Royaume-Uni. Jusqu’à la fin septembre, « Mon vélo France » usurpait l’identité d’une boutique de vélo à Six-Fours-Les-Plages, à côté de Toulon. À Rue89 Strasbourg, son gérant Frank Rinaudo prédisait : « De toute façon, le jour où la police fermera le site, ces escrocs en ouvriront un autre. » Au moins, son téléphone ne devrait plus sonner pour recueillir les plaintes d’internautes escroqués.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Consultation citoyenne sur la sobriété énergétique : forte participation, peu de solutions radicales

par Maud de Carpentier. 801 visites. 3 commentaires.

Face à la protestation, le directeur marketing de TotalEnergies annule sa venue à Sciences Po Strasbourg

par Loris Rinaldi. 2 095 visites. 9 commentaires.

Europa-Park renonce à son projet de téléphérique entre la France et l’Allemagne

par Thibault Vetter. 7 442 visites. 7 commentaires.
×