Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À quoi ressemble la nouvelle place Saint-Etienne
Société 

À quoi ressemble la nouvelle place Saint-Etienne

par Marie Marty.
Publié le 23 février 2015.
Imprimé le 19 janvier 2021 à 03:31
8 798 visites. 28 commentaires.
Devant le lycée privé Saint-Etienne, des assises en pierre on été installées pour permettre aux jeunes de s'installer et empêcher les voitures de stationner (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Devant le lycée privé Saint-Etienne, des assises en pierre on été disposées pour permettre aux jeunes de s’installer et empêcher les voitures de stationner (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Après trois ans de gestation et 8 mois de travaux, la rénovation de la place Saint-Etienne est enfin terminée. Située dans le centre historique de Strasbourg, à deux pas de la cathédrale, la place est désormais une « zone de rencontre » dans la continuité de la rue des Frères. Des assises en pierre ont été disposées à proximité du lycée privé et du FEC.

Un revêtement uniforme en pavés de granit, moins de places de stationnement, des assises en pierre permettant aux lycéens ou aux touristes d’apprécier tranquillement le décor, un espace public partagé entre les différents modes de transport… Le réaménagement de la place Saint-Etienne, située au cœur de la Grande Ile, change passablement l’ambiance et la physionomie du lieu, comme la transformation d’autres places avant elle. Son coût : un peu plus de 1 million d’euros, financé par la Ville de Strasbourg et la Communauté urbaine (désormais Eurométropole).

L'aménagement s'est fait dans le prolongement de celui de la rue des Frères (2012-2013) - Ici, devant le FEC (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

L’aménagement s’est fait dans le prolongement de celui de la rue des Frères (2012-2013) – Ici, devant le FEC (Photos MM / Rue89 Strasbourg)

Il y a quelques années, il a été décidé de réaménager l’ensemble de ce secteur en zone de rencontre. Piétons, cyclistes et automobilistes peuvent y circuler librement, avec une priorité donnée aux usagers les plus vulnérables. La vitesse y est limitée à 20 kilomètres/heure.

L'ovale en grès au milieu de la place a été conservé, seule la bordure a été refaite (Photo MM / rue89 Strasbourg)

L’ovale en grès au milieu de la place a été conservé, seule sa bordure a été refaite (Photo MM / rue89 Strasbourg)

Les deux tilleuls et la fontaine du Meiselocker (« charmeur de mésanges ») ont été conservés, ainsi que les bancs en grès et l’ovale centrale, dont seule la margelle (ou bordure) a été refaite, pour rendre l’endroit accessible aux personnes en fauteuil roulant. Un arbre supplémentaire a été planté.

Les travaux se poursuivront rue de la Courtine en 2016 (Capture MM)

Les travaux se poursuivront rue de la Courtine en 2016 (Capture MM)

Il a été indiqué lors de l’inauguration, ce lundi 23 février, que la rénovation engagée continuerait dans les années à venir. Seront concernées, les rue de la Courtine (2016) et de la Pierre-Large, ainsi que le pont Saint-Guillaume. Le secteur devrait rester pour le moment accessible aux voitures. Néanmoins, l’adjoint de quartier et président de l’agglomération Robert Herrmann a précisé que, « quand les uns et les autres seront prêts à faire de ce secteur un espace piétonnier, il n’y aura plus qu’à mettre des plots ».

Article actualisé le 28/03/2016 à 23h26
L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Samedi, huitième manifestation contre la loi de Sécurité globale

par Thomas Sevignon. 1 377 visites. 3 commentaires.

Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche

par Pierre France. 774 visites. 3 commentaires.

Une plainte pour viol déposée contre Julien Hohl, fondateur du label Deaf Rock

par Maud de Carpentier. 1 429 visites. 1 commentaire.
×