Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Salle de boxe, maison des services publics et école : le point sur la rénovation de l’Elsau
Environnement 

Salle de boxe, maison des services publics et école : le point sur la rénovation de l’Elsau

par Guillaume Krempp.
Publié le 30 décembre 2021.
Imprimé le 07 octobre 2022 à 07:57
1 850 visites. 2 commentaires.

La municipalité écologiste veut faire de l’Elsau une vitrine de sa politique concernant les Quartiers Prioritaires de la Ville. Le point sur les dernières modifications du projet et les premières concrétisations de la rénovation urbaine du quartier.

Huzume Özdemir ne comprend pas : que se passe-t-il dans la rue Watteau, où habite sa mère ? Côté pair de cette allée du quartier de l’Elsau, des habitants ont déménagé ces deux dernières années, anticipant la destruction des immeubles dans le cadre de la rénovation urbaine. Mais les logements ne sont pas restés vides. En partenariat avec l’association Caracol, le bailleur social CDC Habitat y expérimente des « colocations mixtes à loyer modéré (200 euros par personne, NDLR), avec des étudiants étrangers, des réfugiés et des personnes qui ont du mal à se loger », comme le décrit Frédéric Pautte, directeur d’agence CDC Habitat à Strasbourg.

Dans la rue Watteau, les bâtiments du numéro 2 au 12 doivent être démolis en 2025. (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

Cinq colocations ont ainsi été installées dans la rue Watteau. La convention d’occupation des appartements T4 et T5 dure 18 mois. Une période courte, qui permet au bailleur de s’adapter aux changements de calendrier de la rénovation urbaine de l’Elsau. « La date initiale de démolition se situait vers 2023, affirme Frédéric Pautte, aujourd’hui, on parle de démolition en 2025 pour le côté pair de la rue Watteau. Nous avons donc décidé de ne pas laisser des logements vacants trop longtemps, pour éviter de créer un sentiment d’abandon dans la rue Watteau. »

Un renforcement de la maison des services au public

Le retard des opérations est lié au projet, central, de Maison de services au public pour le quartier de l'Elsau. Une structure que la municipalité écologiste a récemment renforcée, comme l'explique Benjamin Soulet, adjoint (Labo citoyen) en charge de l'équité territoriale à la Ville de Strasbourg :

"À l'Elsau, nous avons fait le constat d'un quartier en carence de commerces et de services. C'est pourquoi nous avons voté en conseil municipal un budget de 2,4 millions d'euros supplémentaires pour la Maison de services (pour un budget total de 5,5 millions d'euros, NDLR). Cela nous permettra notamment de bénéficier du label Espace France Services qui garantit un pôle de neuf administrations allant de Pôle Emploi à la CAF en passant par l'assurance retraite ou la Mission locale."

L'édifice sera construit à la place de l'aire extérieure de street workout, à côté du centre socioculturel. Il doit notamment accueillir la médiathèque et la Poste, qui sont aujourd'hui installées rue Watteau. La rallonge budgétaire votée en conseil municipal permettra aussi d'agrandir la surface de la médiathèque.

La municipalité a ainsi décidé de repousser les démolitions rue Watteau pour éviter une trop longue interruption de ces services de proximité. "Parallèlement, nous bataillons pour qu'un distributeur automatique de billets fasse partie des services de cette structure", assure l'adjointe en charge du quartier de l'Elsau, Hulliya Turan (PC).

Une nouvelle place pour l'école et une salle de boxe

La Ville de Strasbourg a aussi dû faire un choix quant au déménagement de l'école élémentaire Martin Schongauer. Cette année, la municipalité a ainsi décidé d'exploiter les terrains laissés par la destruction à venir des immeubles situés au 6 rue Jean-Martin Weis, au 40 et 43 rue Mathias Grünewlad et au 30 rue Jean-Baptiste Pigalle. Un gymnase sera créé au nord de la rue Mathias Grünewald. L'école et une cantine scolaire seront installées au sud de cette même rue.

Hüliya Turan se dit consciente du "sentiment d'abandon, totalement compréhensible" des Elsauviens. Sa collègue Nathalie Jampoc-Bertrand, vice-présidente (PS) en charge du renouvellement urbain à l'Eurométropole de Strasbourg, rappelle les changements concrets à court-terme pour l'Elsau et ses habitants :

"La salle de boxe va ouvrir fin 2022 et en attendant la construction de la maison des services au public. Fin 2022, le promoteur Marignan aura aussi construit ces premiers logements en entrée de quartier (le projet prévoit la construction de 100 logements et de 1 200 mètres carrés de locaux commerciaux et de services, NDLR)."

La première préoccupation des Elsauviens toujours en attente

Mais la municipalité peine à avancer sur la préoccupation principale des habitants de l'Elsau : la réouverture d'un supermarché. "Une enseigne était intéressée mais nous sommes toujours en négociation", tente de rassurer Nathalie Jampoc-Bertrand. Pour Benjamin Soulet, la rénovation urbaine doit justement permettre "de changer l'image du quartier, de le rendre moins enclavé et d'attirer une population avec un panier d'achat supérieur. C'est comme ça qu'on pourra attirer des investisseurs."

Le budget de la rénovation urbaine de l'Elsau avoisine les 215 millions d'euros. La Ville, l'Eurométropole de Strasbourg et les bailleurs sociaux comme Ophéa sont les principaux financeurs du projet. L'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) a participé au plan à hauteur de 26 millions d'euros. Ces investissements permettront aussi d'améliorer les performances énergétiques d'un millier de logements sociaux, de construire 300 logements privés et de détruire 412 logements sociaux. Des travaux qui devraient durer jusqu'en 2028.

Article actualisé le 30/12/2021 à 15h16
L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Une pétition pour mettre fin aux plats réchauffés dans les cantines scolaires de Strasbourg

par Thibault Vetter. 4 312 visites. 14 commentaires.

Une manifestation en solidarité avec le peuple iranien mardi

par Pierre France. 607 visites. 2 commentaires.

Le Conseil d’État maintient la suspension du confinement de Stocamine

par Pierre France. 612 visites. 1 commentaire.
×