Pour cet été, des concerts aux fenêtres avec l’Espace Django
Culture 

Pour cet été, des concerts aux fenêtres avec l’Espace Django

À partir du jeudi 20 mai et jusqu’à la fin du mois d’août, l’Espace Django organise dans le quartier du Neuhof une série d’événements adaptés aux règles sanitaires. L’établissement prévoit aussi des concerts retransmis sur les réseaux sociaux.

Concerts aux fenêtres, déambulations musicales, performances musicales filmées et diffusées sur les réseaux sociaux… À partir du 20 mai et jusqu’à la fin du mois d’août, l’Espace Django s’adapte à la sortie du confinement. La salle de concerts située dans le quartier du Neuhof met ainsi en place des événements compatibles avec les règles sanitaires.

Des concerts aux fenêtres 

En outre, l’Espace culturel prévoit aussi de transporter ses activités à l’extérieur. Une série de huit « concerts aux fenêtres » doivent avoir lieu en juillet dans plusieurs endroit du Neuhof. Le 2 et le 16 juillet avec La Bergerie (hip hop), le 3 et le 17 juillet avec Schifen (jazz), le 9 juillet et le 23 juillet avec Dirty Deep (blues musclé) et le 10 juillet et le 24 juillet avec Ispolin (folk bulgare).

Des déambulations musicales dans les rues de la ville seront aussi organisées durant l’été, tout comme des raids urbains, la réalisation de fresques participatives ou d’ateliers artistiques (les dates restent à préciser). Pour chaque projet, un protocole sanitaire sera mis en place afin que les règles sanitaires de distanciation et les gestes barrières soient respectés. 

Durant le mois de juillet prochain, une série de huit concerts aux fenêtres aura lieu dans le quartier du Neuhof. (Photo Bartosch Salmanski / doc remis)

Des concerts filmés et diffusés sur les réseaux sociaux 

Malgré l’annulation des événements culturels prévus cet été, l’Espace Django promet d’abord une série de concerts. Seuls les artistes seront dans la salle. Le public pourra écouter et voir les musiciens derrière un écran puisque ces événements seront filmés et diffusés sur les réseaux sociaux. La direction de l’établissement travaille encore sur la programmation de ces performances musicales.

À partir du 20 mai, la salle de concert de l’Espace Django sera rouverte aux artistes locaux pour une série de concerts filmés et diffusés sur les réseaux sociaux. (Photo Bartosch Salmanski / doc remis)

Recréer le lien avec les habitants et soutenir les artistes locaux 

Pour Pierre Chaput, directeur de l’Espace Django, ces activités culturelles transportées au plus près des habitants sont un moyen de « réenchanter le quotidien ». Pour lui, le confinement a souvent été vécu difficilement, et encore plus pour les personnes vivant dans des logements étroits et dans des conditions difficiles. « Il était donc essentiel, malgré le confinement et les mesures de distanciation sociale, de continuer à rassembler les strasbourgeois autour de l’art », explique-t-il.

Les activités prévues par l’Espace Django cet été ont pour but de continuer à diffuser l’art et la culture malgré la pandémie. (Photo Milan Szypura / doc remis)

Ces événements sont aussi un moyen de soutenir les artistes locaux. Les déplacements à plus de 100 km étant proscrits, « autant faire participer les artistes du coin », poursuit le directeur de l’Espace Django. « L’art doit continuer à être diffusé, aujourd’hui plus que jamais », affirme Pierre Chaput. Il était donc essentiel, pour lui et son équipe, d’inventer d’autres scènes « que celles des salles de spectacles ».

Aller plus loin

Sur Facebook : se brancher sur la page de l’Espace Django pour suivre les retransmissions de concerts en direct

L'AUTEUR
Clara Monnoyeur
Étudiante en journalisme. En stage à Rue89 Strasbourg.

En BREF

Rassemblement samedi pour la régularisation des sans-papiers

par Clara Depoers. 4 538 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg va étendre les terrasses des bars et restaurants pour permettre leur réouverture

par Pierre France. 6 721 visites. 5 commentaires.

Action symbolique à la frontière samedi pour demander sa réouverture

par Clara Monnoyeur. 3 897 visites. 3 commentaires.