Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
“Privilégions des couloirs mixtes bus-vélos pour une circulation apaisée”
Tribune 

“Privilégions des couloirs mixtes bus-vélos pour une circulation apaisée”

par Quatre associations de piétons, cyclistes et usagers des transports.
Publié le 4 novembre 2021.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 23:30
1 977 visites. 15 commentaires.

Dans le débat sur l’aménagement des rues en ville, quatre associations de piétons, cyclistes et usagers des transports plaident pour faire circuler les bus et vélos dans des couloirs communs, afin de ne pas faire ralentir les bus, mélangés à la circulation. Une organisation retenue lors du mandat passé mais qui ne l’est plus dans les premiers choix de la municipalité.

Depuis 1994, la Communauté urbaine, puis l’Eurométropole, ont développé un réseau de transports urbains centré sur le développement du tram, mais qui n’a pas oublié les lignes de bus. À côté de ce réseau de transport public a été construit un réseau de pistes cyclables, certes encore perfectible.

Une circulation sécurisée et différenciée

Le constat a été fait que certains axes n’étaient pas suffisamment larges pour permettre une circulation sécurisée des cyclistes et un passage en site propre des bus sur deux espaces différenciés. C’est ainsi que peu à peu les couloirs réservés aux bus ont été ouverts aux cyclistes. De nouveaux couloirs de bus ont été créés sur la ligne L6, au nord de l’agglomération, et sur les boulevards permettant d’accéder à la gare (lignes de bus H, 2 et 10), ouverts, dès leur création, aux cyclistes, en site dit “mixte”.

Malheureusement en même temps, et souvent depuis peu, le choix a été fait, avenue des Vosges et allée de la Robertsau, de créer seulement des bandes cyclables, obligeant les bus à circuler dans la même voie que les automobiles.

Des associations demandent à développer à nouveau les couloirs de bus + vélos afin de ne pas dégrader le temps de parcours des bus. (Photo Martin Lelièvre / Rue89 Strasbourg)

Conséquence : un temps de trajet rallongé pour les bus, une vitesse commerciale obérée, qui à terme ont en germe une désaffection de ces lignes de bus. Pire encore : les bus ont été “chassés”, fin août dernier, du quai Schoepflin au profit des seuls vélos dans le cadre du contournement cycliste de la Grande-Île. La ligne de bus L6 a été dévoyée par la place Broglie, générant un temps de trajet rallongé de plusieurs minutes. La configuration des voies de circulation montre que les bus auraient pu facilement être maintenus sur le quai.

Plus de pertes de temps dans les embouteillages que derrière un vélo

On nous dit que la mixité avec les cyclistes ralentirait les bus. Pourtant, force est de constater que la perte de temps pour les bus est souvent bien plus grande à rester mêlés au trafic automobile ou à utiliser des itinéraires déviés. 
Dans les couloirs mixtes bus-vélos, le temps passé par le bus aux arrêts permet de réguler de façon équilibrée leur circulation et celle des vélos.

C’est pourquoi au nom de l’intérêt des usagers des transports en commun, des cyclistes, des piétons et personnes en situation de handicap, nous demandons :

  • Un réaménagement des avenues des Vosges, de l’allée de la Robertsau et du quai Schoepflin avec mise en place de couloirs mixtes bus – vélos ;
  • Un abandon de tout projet d’aménagement qui nuirait à la progression rapide des bus dans l’intérêt des usagers et du report modal.

L’Astus,
Le Cadr 67
Piétons 67
GIHP

L'AUTEUR
Quatre associations de piétons, cyclistes et usagers des transports
L'ASsociation des usagers des transports urbains de Strasbourg (Astus), le Comité d'action deux roues (Cadr) 67, l'association Piétons 67 et le Groupement insertion personnes handicapées physiques (GIHP) sont signataires de cette tribune.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 691 visites. 2 commentaires.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 012 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 467 visites. 1 commentaire.
×