Sécurité du Marché de Noël 2018 : le dispositif de repli reconduit
Vie pratique 

Sécurité du Marché de Noël 2018 : le dispositif de repli reconduit

Préfecture du Bas-Rhin et Ville de Strasbourg se sont mis d’accord pour reconduire en 2018 le dispositif de sécurité qui prévaut depuis trois ans pour le Marché de Noël : repli dans l’enceinte de la Grande-Île, barrages filtrants aux accès et suppression de toute circulation motorisée.

Comme attendu, le dispositif de sécurisation du Marché de Noël de Strasbourg en 2018 sera sensiblement le même que celui de l’an dernier. Entendant les critiques sur son intensité et la gêne provoquée, le maire de Strasbourg, Roland Ries, avait évoqué en janvier qu’il faudrait peut-être assouplir ce dispositif mais… « personne ne peut prendre ce risque, » a-t-il finalement déclaré lundi en présence du préfet du Bas-Rhin, Jean-Luc Marx.

Car selon Robert Herrmann, adjoint au maire en charge de la sécurité, « la menace est restée la même. » Par conséquent, plusieurs centaines de policiers nationaux, municipaux et agents de sécurité vont de nouveau être déployés du 23 novembre au 30 décembre, au service de 19 points de contrôle autour de la Grande-Île du centre-ville, en patrouilles à l’intérieur de ce périmètre et même à l’extérieur de l’enceinte… En outre, les effectifs des militaires de l’opération Sentinelle vont être à nouveau ajoutés au dispositif.

Les heures d’ouverture

Les principales restriction de circulation s’appliquent aux heures d’ouverture du Marché de Noël, soit :

  • les lundis, mardis, mercredis, jeudis et dimanches de 11h à 20h,
  • les vendredis de 11h à 21h,
  • les samedis de 11h à 22h.

Le Marché de Noël débute le vendredi 23 novembre à 18h et se terminera le lundi 24 décembre pour tous les marchés, sauf ceux de la place de la Cathédrale et alentours qui continueront jusqu’au 30 décembre.

Cette forte présence des forces de l’ordre et de sécurité vise à décourager toute tentative d’attentat sur ce qui est devenu le « premier marché de Noël du monde » selon CNN, et donc, craint Roland Ries, peut-être aussi le plus dans le collimateur de personnes mal intentionnées. Si des menaces avortées d’attentats potentielles sont par nature difficiles à quantifier, Robert Herrmann a rappelé que tous ces déploiements, dont la facture approche du million d’euros pour la Ville sans compter les forces nationales, ont au moins eu quelques aspects positifs :

« Sur toute la durée du Marché de Noël 2017, nous n’avons eu à déplorer aucune plainte d’agression violente et moins de cinq plaintes pour des vols à la tire… Compte-tenu du nombre de personnes qui visitent notre ville à cette occasion, plus de 2 millions selon les estimations, c’est une sacrée performance. »

Plus de voitures en mouvement…

Pendant toute la durée du Marché de Noël, une zone à réglementation particulière est instaurée avec comme première conséquence l’interdiction de circulation de tous les véhicules dans l’enceinte de la Grande-Île, les lundis, mardis, mercredis, jeudis et dimanches de 11h à 20h, les vendredis de 11h à 21h, les samedis de 11h à 22h du vendredi 23 novembre au lundi 24 décembre, 18h. Ces dispositions sont étendues jusqu’au 30 décembre pour les chalets de la place de la Cathédrale et alentours.

Le dispositif hérité des attentats contre Charlie Hebdo et de Paris est reconduit en 2018 (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Le dispositif hérité des attentats contre Charlie Hebdo et de Paris est reconduit en 2018 (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Des autorisation spécifiques peuvent être accordées à certains véhicules pour des nécessités de service. Les personnes ayant besoin de cette autorisation spécifique de circulation peuvent adresser leur demande via un formulaire mis en ligne sur le site de la Ville de Strasbourg.

… et plus de voitures à l’arrêt.

Le stationnement est interdit en voirie sur l’ensemble de la Grande Île, 24h/24 et 7j/7 à partir du 22 novembre à 22h et jusqu’au 24 décembre à 18h. Les résidents disposant d’un abonnement sur voirie (zone 2 et 3) ont accès aux autres zones de stationnement sur voirie, en dehors de la Grande-Île et aux parkings en ouvrage dans la Grande Île (dans la limite des places disponibles et après autorisation des services gestionnaires). Les abonnés de ces parkings peuvent continuer à s’y garer. Le stationnement est en revanche interdit dans les parkings Kléber, Gutenberg, Tanneurs et Broglie, sauf pour les abonnés.

Le plan et les infos pratiques de la 448è édition du Marché de Noël de Strasbourg du 23 novembre au 30 décembre 2018. (cliquez sur le plan pour agrandir / Document Ville de Strasbourg et Office de Tourisme)

Le plan et les infos pratiques de la 448è édition du Marché de Noël de Strasbourg du 23 novembre au 30 décembre 2018. (cliquez sur le plan pour agrandir / Document Ville de Strasbourg et Office de Tourisme)

Le long des quais, plusieurs zones de dépose rapide seront réservées et cinq parkings spécifiques pour les taxis aménagés (voir plan).

Des stations de tram fermées

Les tramways de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) ne desserviront pas la station Broglie, du 23 novembre au 24 décembre. Aux heures d’ouverture du Marché de Noël (voir ci-contre), la station Homme de fer n’est pas desservie. La station Langstross Grand’Rue n’est pas desservie les samedis et les dimanches, toujours aux heures d’ouverture des marchés de Noël. En revanche, la station « Alt Winmärik » continue d’être desservie normalement et devient la seule station accessible au centre-ville.

Seuls les vélos voient leurs moyens progresser, avec des arceaux de stationnement supplémentaires, des voies de transit matérialisées sur le sol et des itinéraires de contournement indiqués aux entrées de la Grande-Île.

Des commerces ouverts les dimanches

Par dérogation, le préfet du Bas-Rhin accorde par arrêté l’ouverture des commerces et magasins durant les quatre dimanches du mois de décembre, soit les 2 et 9 décembre de 14h à 18h30 et les 16 et 23 décembre de 14h à 18h30.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 8 562 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 033 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 439 visites. 8 commentaires.