M. le maire, après le revirement sur les rythmes, voici quelques mesures simples pour nos enfants !
Tribune 

M. le maire, après le revirement sur les rythmes, voici quelques mesures simples pour nos enfants !

Dans une lettre ouverte au maire Roland Ries suite à son revirement sur les rythmes scolaires, des parents élus de l’école maternelle du Neufeld à Neudorf demandent qu’au-delà de l’organisation de la semaine, plus de moyens soient alloués aux écoles surchargées.

Monsieur le Maire,

Ainsi donc, nos enfants se préparent à vivre un nouveau changement de rythme scolaire à la rentrée 2019. Ainsi donc, la consultation que vous avez souhaitée et organisée la plus large possible n’aura servi à rien, sauf à dépenser 40 000€ d’argent public qui auraient pu être bien mieux employés dans les écoles.

Ainsi donc, votre adjointe à l’éducation, Françoise Buffet, qui a porté pendant 18 mois le souhait de la municipalité de travailler pour le bien-être des enfants se trouve désavouée publiquement et brutalement.

Ainsi donc, il suffit de hurler plus fort que les autres, de pousser les conseils d’école à se prononcer sur une question qui n’avait pas à être mise aux votes pour retourner totalement une situation.

Du temps perdu

Au terme d’une semaine fort surprenante, nous sommes plusieurs représentants de parents écœurés par l’issue de cette consultation. Nous investissons du temps, de l’énergie, nous essayons de travailler en bonne intelligence avec les enseignants pour le bien être des enfants. Tout ça pour ça.

4 jours à l'école seulement certes, mais dans quelles conditions ?(photo Pascal Bastien)

4 jours à l’école seulement certes, mais dans quelles conditions ?(photo Pascal Bastien)

Monsieur le Maire, votre décision concernant les rythmes semble irrévocable, soit. Mais finalement, c’est presque un détail. Le fond du problème réside dans les moyens alloués à l’Éducation.

Alors, allons au bout des choses et ne participons pas à la casse de l’Éducation émanant du ministère, qui supprime des postes et précarise l’enseignement. Œuvrons réellement pour nos enfants et pour tous les enfants de la commune en leur permettant d’être réellement biens dans leur école.

4 mesures

Ce bien-être passe par des mesures « simples » comme :

  • une ATSEM pleinement dédiée à chaque classe en maternelle et pas uniquement en petite section,
  • un groupe d’ATSEM remplaçantes suffisant (1,5 équivalent temps plein pour 7 écoles sur la circonscription de Neudorf par exemple, ce qui n’est absolument pas viable),
  • des cantines pouvant accueillir sur le site de l’école TOUS les enfants y déjeunant sans les balader ailleurs en ville en car,
  • des accueils périscolaires de qualité dans toutes les écoles, dans des locaux suffisants.

Que fera le futur maire ?

Et enfin, et surtout, par des écoles en nombre suffisant pour que tous les enfants puissent travailler en groupes réduits. Pour ne parler que du quartier que nous connaissons, il semble que la Ville soit plus encline à faire construire des immeubles que des écoles. L’ouverture de la maternelle Danube ne résoudra pas à elle seule la tension pesant sur le quartier.

Monsieur le Maire, en accédant à la demande d’une partie des acteurs sur les 4 jours, vous avez sans doute permis à votre successeur ou successeure de disposer d’une certaine paix dans les écoles quand il ou elle prendra ses fonctions.

Puisque nous sommes dans des considérations très politiques, il est encore temps d’espérer que vous investirez dans l’Éducation sur le fond, en dotant correctement les écoles, en leur donnant les moyens qu’elles sont en droit d’attendre. Surtout, en nous adressant à vous aujourd’hui, c’est aussi à votre successeur que nous souhaitons adresser ce message. Les très probables candidats Robert Herrmann et Alain Fontanel restent bien silencieux sur cette question. L’avenir de nos enfants, lui, n’a que faire des couleurs politiques et des alternances éventuelles. Il mérite mieux que ce que l’on se contente de lui offrir en ce moment, sur fond d’élection municipale.

L’éducation est coûteuse, c’est un fait, mais nos enfants, et à travers eux l’avenir de notre société, le valent bien.

Hélène Both,

pour les représentants de parents de la maternelle Neufeld

L'AUTEUR
Des parents élus de l'école Neufeld
Hélène Both signe cette lettre ouverte au nom des représentants de parents de l'école maternelle du Neufeld.

En BREF

Violences sexistes chez les jeunes communistes : les organisations réagissent

par Rue89 Strasbourg. 495 visites. 2 commentaires.

Concordia contre Schiltigheim : la réponse de la Ville

par Rue89 Strasbourg. 2 243 visites. 12 commentaires.

Le Sénat arrache l’achèvement de la ligne TGV Rhin-Rhône

par Pierre Pauma. 1 077 visites. 1 commentaire.