« Pour un tram à l’ouest de Schiltigheim et de Bischheim »
Tribune 

« Pour un tram à l’ouest de Schiltigheim et de Bischheim »

actualisé le 26/03/2019 à 21h47

Alors que l’enquête sur les déplacements à Schiltigheim fait l’objet d’une analyse par l’Eurométropole jusqu’en juin, le nouveau collectif « Montramjtiens », rappelle dans une tribune les arguments pour la relance du projet de tramway à l’ouest de la ville et vers Bischheim, dans l’espoir que le projet, voté en 2013, soit relancé.

Le Collectif « Mon tram j’y tiens », à l’appel de plus de 130 citoyens, rejoints déjà par près de 1 200 concitoyens, demande qu’un tram soit très rapidement installé.

Pourquoi le tram ?

L’arrivée d’une ligne nouvelle est à la fois :

  • Un outil de justice sociale espéré, attendu, par les habitants des quartiers : il accompagnera la transformation du secteur suite aux projets immobiliers et culturels (friche Fischer, réaménagement du centre commercial Leclerc, transformation du quartier Ecrivains-Istra). Au-delà, il reliera des lieux d’habitat importants à Bischheim, Hoenheim et Souffelweyersheim, voire à Mundolsheim et Vendenheim plus au nord.
  • Un atout de développement en accompagnant les projets scolaires, culturels et économiques situés à proximité en créant un maillage de différentes mobilités, permettant des rabattements. Le tram garantira fluidité et rapidité de déplacement vers la ville-centre.

Outre le désenclavement des quartiers populaires et l’amélioration de l’accessibilité, facteur d’attractivité, le tram – plus capacitaire qu’un bus – apportera un service plus adapté aux besoins de déplacement pour travail, scolarité, courses ou loisirs.

Le voyage sera de meilleure qualité, l’augmentation croissante et déjà prévisible d’habitants sera mieux absorbée. Le tram apaisera le trafic routier saturé, répondra à la demande des personnes à mobilité réduite et offrira une meilleure qualité des déplacements pour cyclistes et piétons. C’est une réponse écologique pour réduire la pollution de l’air, responsable chaque année de 67 000 décès en France, selon une réactualisation récente.

Schiltigheim aura-t-il droit à son tram à l'ouest, voté en 2013 ? (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Schiltigheim aura-t-il droit à son tram à l’ouest, voté en 2013 ? (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Rappelons-nous !

Le 12 juillet 2013, la CUS (devenue Eurométropole) a décidé de créer une ligne de tram de Strasbourg vers Vendenheim en passant par Schiltigheim, Bischheim, Hoenheim, Souffelweyersheim et Mundolsheim : mais la mise en service a été malheureusement mise de côté fin 2015, sur demande de l’ancien maire de Schiltigheim, Jean-Marie Kutner. Cette annonce est encore bien présente chez nos concitoyens, comme en témoigne les retours recueillis lors de la campagne de pétition : ils ne comprendraient pas que Schiltigheim soit encore oubliée !

Le constat à ce jour est le suivant :

  • Dans le nord de l’agglomération n’existe qu’une ligne de tram qui longe les trois communes (Schiltigheim, Bischheim et Hoenheim) par l’Est. L’Ouest n’est desservi que par des bus L6 (nord-sud) et 50, 60 et 70 (est-ouest), tandis que la gare de Bischheim, si elle existe, est mal utilisée, peu accessible, non-desservie en bus et trop peu connue.
  • La réorganisation de la ligne L6 est insuffisante au vu de la demande de meilleures conditions de déplacement. Après six mois de service, les gains de temps semblent minimes, une saturation importante est constatée à certaines heures de la semaine.

Pendant ce temps, les quartiers concernés se développent à vive allure, avec autant de voitures supplémentaires en perspective sur un axe déjà encombré. À l’opposé, issus pour l’essentiel de quartiers d’habitat populaire, nombre de concitoyens ne possèdent pas de voiture, d’où la nécessité d’un transport collectif à la hauteur de leurs besoins.

Ces lieux à desservir

La multiplication des programmes immobiliers entraînera une augmentation conséquente des habitants-riverains. La création d’un complexe cinématographique à Fischer, une meilleure desserte possible de la Briqueterie (ex-salle des fêtes), de la piscine, du stade Romens, du gymnase Leclerc, du tennis et de futures Maison des Arts et Maison de la Santé créeront de la demande.

Cette ligne pourrait par la suite être prolongée vers la zone commerciale nord, qui continue sa densification, puis vers la gare de Vendenheim desservie par des TER.

La délibération de 2013 est plus que jamais d’actualité : c’est pourquoi, pour toutes ces raisons, rejoignez-nous et demandons qu’une ligne de tram soit construite, dans le respect de cette délibération.

L'AUTEUR
Le collectif Montramjtiens
Un jeune collectif, dont sont notamment membres François Giordani (ex-président de l'Astus), Geneviève Thomassin, Jean-Marc Mutzig et Mario Martone.

En BREF

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 562 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 383 visites. 2 commentaires.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en partie détruite par un incendie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.