Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Un médecin de Brumath condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel
L'actu 

Un médecin de Brumath condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel

par Guillaume Krempp.
Publié le 18 septembre 2020.
Imprimé le 27 octobre 2021 à 00:33
4 520 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pendant plusieurs mois, une salariée d’un hôpital de Brumath a subi les avances et les gestes obscènes d’un médecin. Au bout d’un long parcours de combattante, la victime a vu l’auteur des faits condamné à six mois de prison avec sursis.

Plus de quatre ans après les faits, le tribunal correctionnel de Strasbourg a condamné un médecin de 57 ans à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel ce jeudi 17 septembre.

Rue89 Strasbourg avait raconté le long parcours de l’ancienne salariée de l’hôpital La Graffenbourg, victime des propos et gestes déplacés du médecin pendant plusieurs mois en 2016. Elle avait décidé de porter plainte en juin 2017, lorsque sa direction a fini par sous-entendre qu’elle était peut-être à l’origine des comportements du harceleur.

Contactée, l’avocate de la victime Me Amandine Rauch s’est félicitée de voir « la culpabilité pénale de l’auteur enfin reconnue. Cela montre que la victime n’a pas dénoncé son harceleur en vain, avec tous les efforts que cela représente. »

Pour l’ancienne salariée de l’hôpital La Graffenbourg, la procédure n’est pas terminée. Au niveau de l’indemnisation du préjudice, les droits de la victime doivent encore être examinés. La partie adverse a dix jours pour faire appel de la décision du tribunal correctionnel.

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste, en recherche d'enquêtes et d'impacts

En BREF

Fin de l’hébergement à l’hôtel F1 de Geispolsheim, une vingtaine de personnes à la rue

par Maël Baudé. 5 218 visites. 2 commentaires.

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 556 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 137 visites. 3 commentaires.
×