L’Université de Strasbourg parvient à éviter les tirages au sort
L'actu 

L’Université de Strasbourg parvient à éviter les tirages au sort

Dans un communiqué, l’Université de Strasbourg (Unistra) se félicite d’être parvenue à éviter les redoutés tirages au sort pour la rentrée 2017. Même dans les filières très demandées la licence de sciences du sport et activités physiques et sportives (Staps) ou bondées comme Psychologie, tous les premiers choix des bacheliers devraient être exaucés s’ils ont demandé Strasbourg et réussi leur examen d’entrée.

Étudiants à Strasbourg (Photo Quentin Verwaede / FlickR / cc)

Étudiants à Strasbourg (Photo Quentin Verwaede / FlickR / cc)

Une performance quand même : en France, plus de 80 000 bacheliers attendent encore leur affectation en septembre. À Strasbourg, 170 candidats pour Staps et 66 pour psychologie « n’avaient pas encore reçu de place » jeudi, selon le communiqué de l’Unistra. Mais au final, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche a rajouté les moyens financiers qui manquaient.

Président de l’Université, Michel Deneken soupire :

« Cette solution résout la situation tendue de cette année 2017-2018 mais elle ne règle pas le fond de la question. La mise en place de la rentrée reste un défi pour l’université et les équipes des facultés concernées. »

Rendez-vous en 2018 donc. Pour les nouveaux étudiants, l’université recommande d’attendre les propositions du service « admissions post-bac » (APB), qui devraient leur parvenir entre le 15 et le 17 juillet, avant de confirmer leur choix.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Étudiants, bienvenue à Strasbourg

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Un médecin de Brumath condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel

par Guillaume Krempp. 2 841 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les Vins d’Alsace à l’amende pour une entente et des consignes de prix pendant 38 ans

par Jean-François Gérard. 3 334 visites. 1 commentaire.

Le port du masque toujours obligatoire à Strasbourg, sauf en forêt et au port

par Pierre France. 3 002 visites. 10 commentaires.