Vacataires de l’Université, un rassemblement mardi contre la précarité
L'actu 

Vacataires de l’Université, un rassemblement mardi contre la précarité

Le collectif Dicensus, qui mobilise depuis plusieurs mois contre la précarité des enseignants vacataires de l’Université de Strasbourg, appelle à un rassemblement, mardi 12 mars à 13h30, à l’occasion du conseil d’administration (CA). L’appel de mardi est plus généralement adressé aux « étudiants, doctorants, vacataires, enseignants-chercheurs, personnels administratifs » avec comme revendication l’amélioration générale des conditions de travail et d’études.

Un doublement des heures envisagé

Plus précisément, le collectif demande aux élus du conseil d’administration « d’abandonner le projet de doublement du plafond horaire annuel des vacations. » Dans un tract diffusé sur le campus, le collectif Dicensus explique :

« Pour compenser le manque important de postes d’enseignants-chercheurs, l’Université a massivement recours aux enseignants vacataires dont la situation s’aggrave de jour en jour. Ils et elles sont rémunérés en-dessous du SMIC et ne bénéficient pas de droits sociaux. Ils et elles commencent régulièrement à travailler sans contrat et doivent alors attendre jusqu’à six mois avant de toucher le moindre centime. L’université prévoit de doubler le plafond annuel des heures des vacataires, en le portant à 192 heures, soit le service annuel d’un Maître de conférences. »

Le rendez-vous est donné devant l’Université de droit  (Photo DR)

Le collectif demande en outre aux élus du CA de « procéder à l’exonération effective des étudiants étrangers de la hausse des frais d’inscription. » En janvier, le président de l’Unistra, Michel Deneken, avait pris position contre cette mesure du Gouvernement et promis d’en saisir le conseil d’administration. Mais les membres de Dicensus constatent que ce point ne figure pas à l’ordre du jour du CA de mardi.

Y aller

Rassemblement contre la précarisation des enseignants et la hausse des frais d’inscription, mardi 12 mars à partir de 13h30, devant la Faculté de Droit (sur le campus central) à Strasbourg – Esplanade.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Violences sexistes chez les jeunes communistes : les organisations réagissent

par Rue89 Strasbourg. 495 visites. 2 commentaires.

Concordia contre Schiltigheim : la réponse de la Ville

par Rue89 Strasbourg. 2 240 visites. 12 commentaires.

Le Sénat arrache l’achèvement de la ligne TGV Rhin-Rhône

par Pierre Pauma. 1 075 visites. 1 commentaire.