Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales
L'actu 

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

Dans le cadre d’un mouvement national, une nouvelle manifestation à vélo est prévue à Strasbourg le dimanche 10 novembre à 14h45. Les cyclistes strasbourgeois rouleront sur les axes peu praticables, en vue de peser sur les élections locales de mars 2020.

« Cette manifestation à vélo empruntera des voies non-adaptées à l’usage du vélo, pour montrer que même dans « la capitale française du vélo » il reste beaucoup à faire : rue de la Mésange, boulevard Poincaré, boulevard Wilson, rue Humann et le début de la route du Polygone. » 

Voilà pour le mot d’ordre de la Vélorution du dimanche 10 novembre, qui s’élancera de la place Kléber à 14h45. Dans le même ordre d’idée, notre tour de la Grande-Île à vélo, dans le sens des aiguilles d’une montre, ou l’inverse, avait montré qu’aux abords du centre, les aménagements cyclables sont parfois tortueux, voire dangereux. Le parcours de dimanche empruntera des artères du centre et du quartier Gare.

Velorution 10 novembre 2019
Le parcours empruntera des axes non-adaptés aux vélos, avant d’arriver devant la mairie.

Peser sur les programmes des listes aux municipales

Ce défilé de deux-roues s’inscrit cette fois dans un journée nationale de la Fédération des usagers de la bicyclette (Fub). Objectif ? Pousser les candidats lors des élections municipales à prendre des engagements forts pour les cyclistes, afin d’accompagner « l’augmentation sensible du nombre d’usagers » et leur sécurité. Et bien sûr, c’est là que ça se complique, appliquer ces promesses pour les heureux gagnants. Parmi les grandes villes concernées le 10 novembre : Lyon, Nantes, Montpellier, Grenoble ou Rennes (la carte complète ici).

Plusieurs associations et collectifs strasbourgeois se joindront à la parade de petites reines : le Cadr67, Alternatiba, le groupe local de Greenpeace, Strasbourg respire, Il est encore temps Strasbourg, Extinction Rebellion Strasbourg, Bretz’selle, A’Cro du Vélo, le Stick, et la Schilyclette

Départ de la Velorution d’octobre 2019 vers Schiltigheim, suite au décès d’une cycliste. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

À Strasbourg, le monde cycliste compte entamer une sorte de lobbying auprès des listes, en présentant une série de revendications, dans le but de les voir reprises dans les programmes. L’augmentation du budget alloué à « Vélostras », un réseau d’autoroutes pour vélos, en fait partie.

Avec la même intention, le collectif Vélorution et l’association CADR67 avait organisé un débat en partenariat avec Rue89 Strasbourg sur la thématique du cyclisme, le 22 septembre à la Grenze. Les échanges avaient permis de déceler quelques nuances entre les formations politiques. Mais il était un peu tôt pour avoir de vrais engagements.

Revoir le débat

De gauche à droite : Antoine Splet (PC) , Pernelle Richardot (PS), Christel Kohler (LREM), Thibault Gond-Manteaux (RN), Jean-Baptiste Gernet (La Coopérative) et Marina Lafay & Alain Jund (liste « Strasbourg écolo et citoyenne »). Débat modéré par Jean-François Gérard, placé entre Messieurs Manteaux et Gernet.

Y aller

« Tous à vélo », Vélorution en vue des municipales, dimanche 10 novembre, départ à 14h45 place Kléber à Strasbourg-Centre. Arrivée devant la place de l’Étoile.

L’événement Facebook

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 058 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 158 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 492 visites. 8 commentaires.