Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
On a visité l’hôtel en Forêt-Noire où les réfugiés sont accueillis
Société 

On a visité l’hôtel en Forêt-Noire où les réfugiés sont accueillis

par Rue89 Strasbourg.
Publié le 8 septembre 2015.
Imprimé le 17 janvier 2021 à 13:30
7 449 visites. 26 commentaires.
Près de 500 réfugiés seront accueillis à l'hotel Bel Air de (Photo GG / Rue89 Strasbourg)

Près de 500 réfugiés seront accueillis à l’hotel Bel Air de Sasbachwalden (Photo GG / Rue89 Strasbourg)

Vidéo – À 40 km de Strasbourg, l’hôtel désaffecté du « Bel Air » à Sasbachwalden est utilisé pour accueillir des réfugiés syriens passés par la Hongrie. Le Land du Bade-Würtemberg loue les locaux en attendant que leur situation soit réglée.

Il y a quelque chose de déconcertant d’arriver au sommet de Sasbachwalden… En haut d’une route sinueuse, deux personnes en gilet jaune nous accueillent poliment. Ne voyant « aucun problème » à la venue de journalistes, elles nous demandent simplement de faire les derniers mètres à pied, parce que des cars avec 200 nouveaux réfugiés sont attendus. En haut de cette bourgade de 2 400 âmes en Forêt-Noire, à près de 1 000 m d’altitude, quelques appartements bordent la route avec une vue imprenable. Au bout de la route l’entrée de l’hôtel « Bel Air ». Le lieu n’est ni luxueux, ni insalubre.

Dossier

Bien qu’abandonné depuis 3 ans, l’hôtel est loué par le Land du Bade-Würtemberg au propriétaire. Une entreprise assure la gestion du site, une société privée s’occupe de la sécurité. Un représentant du canton de Fribourg, Thomas Hosp, supervise les opérations. Très disponible comme l’ensemble du personnel et des bénévoles, il nous montre les lieux et toutes les pièces. Il répond à toutes les questions. La seule consigne est de ne pas filmer le visage de réfugiés, car s’ils sont reconnus, leur famille risquerait des représailles ou cela compliquerait leur retour s’ils ne pouvaient pas rester en Europe.

Près de 500 réfugiés seront accueillis à l'hotel Bel Air de (Photo GG / Rue89 Strasbourg)

Près de 500 réfugiés seront accueillis à l’hôtel abandonné Bel Air de Sasbachwalden, en Allemagne. (Photo GG / Rue89 Strasbourg)

Réfugiés souriants, tout est calme

D’après Thomas Hosp, 99% des personnes hébergées à Bel-Air viennent de Syrie : 80% sont des hommes, 10% des femmes et 10% des enfants. Après avoir passé plusieurs jours en Hongrie, ils sont 228 depuis samedi 5 septembre et environ 200 de plus étaient attendus dans la soirée. L’hôtel est calme et ordonné. Il y a à manger pour tout le monde, ainsi que des vêtements en abondance qui, eux, viennent tous des nombreux dons.

Les réfugiés sont souriants, propres et semblent soulagés d’être hébergés ici. Ceux qui le souhaitent peuvent sortir de l’hôtel et aller dans les environs, avec un papier expliquant leur situation. La prochaine étape est Karlsruhe où leur situation administrative sera traitée, bien que les services y sont débordés. Voir une telle structure à quelques kilomètres de la France est saisissant, tant les conditions semblent différentes.

Vidéo : Gaspard Glanz
Texte et traduction : Jean-François Gérard

Article actualisé le 28/03/2016 à 21h13
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Samedi, huitième manifestation contre la loi de Sécurité globale

par Thomas Sevignon. 1 227 visites. 1 commentaire.

Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche

par Pierre France. 676 visites. 3 commentaires.

Une plainte pour viol déposée contre Julien Hohl, fondateur du label Deaf Rock

par Maud de Carpentier. 1 376 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×