Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Vigivélo, lancement du dispositif pour retrouver les vélos volés à Strasbourg
L'actu 

Vigivélo, lancement du dispositif pour retrouver les vélos volés à Strasbourg

par Pierre France.
Publié le 26 novembre 2020.
Imprimé le 01 août 2021 à 06:47
3 188 visites. 14 commentaires.

La Ville de Strasbourg, le CADR 67 et Anoloc déploient Vigivélo, un système de localisation des vélos pour les retrouver en cas de vol.

Le système est en test à Strasbourg depuis plus d’un an. Un traqueur autonome est installé dans le vélo et son signal peut être capté par le réseau GSM (couche Lora). Lorsqu’un vélo équipé est volé, le traqueur s’active et peut être localisé grâce aux outils du Sirac, le système de vidéo-surveillance de la circulation de l’Eurométropole.

Concrètement, le traqueur est installé gratuitement par le CADR 67 sur le vélo, soit à l’extérieur soit à l’intérieur du cadre. Il est associé au système d’immatriculation Bicycode, qui doit concerner tous les vélos vendus par un professionnel, neufs ou d’occasion, en 2021. En cas de vol du vélo, le cycliste le signale via une application mobile, appelée Vigivélo, ce qui active le traqueur. Le Sirac peut ensuite communiquer à la police l’emplacement exact du vélo volé, où qu’il soit.

En juin 2015, des nouveaux arceaux ont été installés à Strasbourg (Photo Rue89 Strasbourg)

Ce système a été développé par Anoloc, une entreprise spécialisée dans la gestion de flottes de véhicules de Schiltigheim. Anoloc a répondu à un appel à projets de l’Eurométropole comme l’explique Stéphane Bresson, son dirigeant :

« Il s’agit d’un produit développé spécifiquement pour l’Eurométropole de Strasbourg. Notre principal atout réside dans la durée de vie quasi-infinie de la batterie de l’émetteur, qui est en veille profonde tant que le vélo n’est pas signalé volé. »

Gratuit pendant la période de test

Pour l’instant, la Ville de Strasbourg assure les coûts de développement, l’achat des traqueurs, leur installation et l’abonnement au service (pour un budget de 100 000€). Après un test initial auprès de 80 cyclistes, la Ville de Strasbourg l’a étendu pour équiper 300 vélos simples et 50 vélos à assistance électrique. Les cyclistes participants ont été choisis parmi une liste de 3 000 volontaires mais Stéphane Bresson espère bien proposer Vigivélo directement aux particuliers un jour.

Pour la Ville de Strasbourg, l’objectif est de gommer cette image de « capitale du vol de vélo » qui ternit ses efforts en faveur des mobilités douces. Malgré 700 km de pistes cyclables, de qualité fort variable, la part des déplacements quotidiens effectués à vélo stagne autour de 11%. L’objectif est d’arriver à 16% en 2030, un horizon qui dépendra aussi de la qualité des aménagements cyclables, très inférieure à celle des villes du nord de l’Europe.

Aller plus loin

Article actualisé le 26/11/2020 à 17h36
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Samedi, septième manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

par Lola Manecy. 3 996 visites. 3 commentaires.

À la manif contre le pass sanitaire, « nous ne sommes pas des irresponsables »

par Pierre France. 2 585 visites. 17 commentaires.

Victime de racisme dans la police à Strasbourg, le brigadier Rezgui Raouaji obtient sa mutation

par Guillaume Krempp. 1 474 visites. 2 commentaires.
×