Tout un week-end, avec concert, pour la fermeture de l’Arcadia, en plus de la manif’
L'actu 

Tout un week-end, avec concert, pour la fermeture de l’Arcadia, en plus de la manif’

Une nouvelle manifestation demande la fermeture de l’Arcadia, le local associatif du mouvement identitaire le Bastion social. L’organisation prend de l’ampleur avec cette fois-ci tout un week-end d’événements, dont un concert au Molodoï. De son côté, l’Arcadia accueille aussi des événements le samedi.

Les tenants de la fermeture du bar associatif avaient prévenu fin janvier. Tant que l’Arcadia n’est pas fermé, ils continueront à manifester. Le rythme envisagé est environ tous les mois. Cette fois-ci, en plus d’une manifestation le samedi, c’est tout un week-end qui est organisé.

Les signataires de l’appel du collectif

AFA Strasbourg, BAF – Brigade Antifasciste de Strasbourg, D’ailleurs nous sommes d’ici 67, CNT-STP 67, Food Not Bombs Strasbourg, CLASH – Convergence des
Luttes Anti-Spéciste et Humaines, Strasbourg Insoumise Groupe d’Action Esplanade en Lutte, NPA Strasbourg, Mouvement Jeunes Communistes du Bas-Rhin, ECOLO – Mouvement de l’Ecologie Politique Alsace, Centre Démocratique du Peuple Kurde – Strasbourg, Zin pour les femmes, ATTAC Strasbourg, Centre Autonome Jeune Molodoï, Alternative Libertaire Alsace, Collectif Contre la Répression Alsace, CGT UD 67, Solidaires Alsace, SUD Education Alsace, CCA – Cercle Communiste d’Alsace, ACOPA, CGT Educ’Action Alsace, EELV Strasbourg, EELV Alsace, UJFP Alsace, CGT UL Molsheim, PCF Bas-Rhin, ACAP – Anti Capitalisme Anti Patriarcat, Solidaires étudiant-e-s Alsace, STS – Support Transgenre Strasbourg…

Pour l’occasion, les organisateurs parlent d’ailleurs de l’Arcadia « et son monde », un champ lexical qui vient des opposants de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes (l’aéroport et son monde ; Vinci et son monde) qui ont obtenu gain de cause après 50 ans. Une manière de dire qu’au-delà d’un projet (un aéroport, un local associatif), le combat idéologique est plus large.

Le samedi, manif’, discussions et concerts

Pour lancer le week-end, le cortège d’opposants partira à 14h place de Zurich le samedi 3 mars, comme en janvier. Environ 500 personnes avaient défilé le 20 janvier pour la deuxième manifestation.

Les corps frigorifiés pourront se réchauffer au Molodoï dans le quartier de la Laiterie. Dès 17h, une rencontre avec des collectifs similaires d’autres villes de France est prévue. S’en suit un dîner à prix libre vers 19h.

Le soir, les musiciens sont attendus vers 21h. Quatre groupes de Metz, Strasbourg et Mulhouse (Soledad, Mental Distress, Héritages et Blue Beat Club) se succéderont sur scène, toujours au même endroit. L’entrée est à prix libre pour y écouter rap, punk ou ska jusqu’à minuit.

 

Nouvelle manifestation, même lieu de départ pour les opposants à l’Arcadia. (Photo GK / Rue89 Strasbourg)

Le dimanche, on discute et débat

Le dimanche, la journée débute en douceur par un brunch à midi, toujours au Molodoï, suivi par deux conférences-débat entre 13h30 et 18h. Elles ont pour thème « le danger fasciste » (13h30-15h30) avec les auteurs Matthieu Gallandier, Sébastien Ibo et le doctorant et militant NPA Johan Paris, puis « la convergence des luttes antifascistes et antiracistes » (16h-18h) avec Action Antifasciste Paris-Banlieue et Nordine Saidi, militant décolonial, membre de Bruxelles Panthères.

Depuis la soirée de soutien au BarÔmètre le 2 février, le dossier n’a guère avancé. Les voies juridiques de fermeture et de dissolution sont rares et exigeantes, malgré une motion du conseil municipal qui la demande. L’Arcadia a peu fait parlé de lui localement.

D’autres établissements sont inaugurés ailleurs en France (Marseille, Aix-en-Provence, Chambéry). La commission de sécurité de la Préfecture du Bas-Rhin a diligenté une visite, sans que son rapport rendu au maire de Strasbourg Roland Ries (PS) n’ait eu d’impact dans l’immédiat.

Le Bastion social guère en reste

Comme d’habitude dans cette bataille de communication, le Bastion social ne laisse pas le champ libre pendant ce week-end. Il propose cette fois-ci de son côté une « présentation » de ses activités et son idéologie » à partir de 16h suivi d’une soirée carnaval à 19h. Un message moins belliqueux que l’appel à « défendre l’Arcadia » lors de la deuxième manifestation en janvier.

Les deux premières manifestations avaient été suivies de deux agressions par des personnes partant de l’Arcadia, bien que le tracé ne passait pas rue Vauban. Le trésorier avait ainsi été condamné à de la prison ferme en décembre, d’autres sympathisants attendent leur audience en juin. La manifestation et sa dispersion devraient s’effectuer sous une forte surveillance policière.

Y aller

Manifestation contre l’Arcadia, samedi 3 mars, départ 14 place de Zürich à Strasbourg

Discussion avec des collectifs similaires et dîner, samedi 3 mars de 17h à 21h, au Molodoï, 19 rue du Ban de la Roche

Concerts pour la fermeture de l’Arcadia, à partir de 21h au Molodoï, prix libre

Brunch puis débats « le danger fasciste » et « la convergence des luttes antiracistes et antifascistes », dimanche 4 mars, de 12h à 18h au Molodoï.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le Bastion social à Strasbourg

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Des traces de sang retrouvées dans l’appartement du suspect de l’enlèvement de Sophie Le Tan

par Jean-François Gérard. 3 524 visites. 6 commentaires.

Disparition d’une étudiante de 20 ans à Schiltigheim, un homme de 58 ans en garde à vue

par Pierre France. 6 077 visites. 1 commentaire.

La deuxième version du futur Parc des expositions sera en bois

par Jean-François Gérard. 1 903 visites. 8 commentaires.