Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche
L'actu 

Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche

par Pierre France.
Publié le 14 janvier 2021.
Imprimé le 19 janvier 2021 à 02:24
774 visites. 3 commentaires.

Saisi en référé par Fonroche géothermie, le tribunal administratif a maintenu mardi l’arrêté préfectoral ordonnant la suspension définitive des opérations de géothermie à Vendenheim.

Malgré les séismes, les relations entre la préfecture du Bas-Rhin et Fonroche géothermie étaient plutôt cordiales fin 2020. Elles se sont rafraîchies avec l’annonce, surprise, par la préfecture d’un arrêt définitif des opérations sur le site de Vendenheim après l’important séisme du 4 décembre, d’une magnitude de 3,5 sur l’échelle de Richter. Elles sont devenues encore plus distantes après la publication de l’enquête administrative sur cet incident, très critique sur Fonroche, le 4 janvier.

Les installations de Fonroche, sur l’ancien site de la raffinerie de Reichstett, à Vendenheim (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Interrogé sur sa volonté de contester le fermeture définitive du site de Vendenheim, Jean-Philippe Soulé, directeur de Fonroche Géothermie, avait d’abord répondu par la négative, faisant valoir que d’autres forages étaient à l’étude dans le département. Finalement, l’entreprise a déposé un recours en référé le 18 décembre contre les arrêtés de la préfecture suspendant les opérations de géothermie à Vendenheim.

Pas d’urgence à statuer

Mais le tribunal administratif de Strasbourg a rejeté mardi cette requête, arguant que Fonroche n’avait pas prouvé qu’il y avait urgence à statuer sur la légalité des arrêtés visés. Pour Fonroche, cet arrêt définitif pourrait porter atteinte à la pérennité de l’entreprise et avoir pour conséquence la suppression de 42 emplois. Le tribunal n’y a pas vu de caractère d’urgence.

Fonroche peut contester cette ordonnance devant le Conseil d’État mais devrait plutôt présenter une requête au fond, contre la décision d’arrêt définitif. Fonroche géothermie a investi plus de 90 millions d’euros sur ce site, il semble que l’entreprise ne soit pas prête à s’asseoir dessus, sans livrer au moins une bataille juridique.

Le Bas-Rhin comporte trois autres projets de centrales géothermiques, dont deux portés par Fonroche Géothermie et le troisième par Électricité de Strasbourg. Suite aux séismes de décembre, ils ont tous été suspendus.

Aller plus loin

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Samedi, huitième manifestation contre la loi de Sécurité globale

par Thomas Sevignon. 1 376 visites. 3 commentaires.

Arrêt définitif de la géothermie à Vendenheim, Fonroche se défend et perd la première manche

par Pierre France. 774 visites. 3 commentaires.

Une plainte pour viol déposée contre Julien Hohl, fondateur du label Deaf Rock

par Maud de Carpentier. 1 429 visites. 1 commentaire.
×