Le Bastion social doit quitter le local du 29 rue Vauban
L'actu 

Le Bastion social doit quitter le local du 29 rue Vauban

Le propriétaire de l’immeuble qui accueille le bar associatif « L’Arcadia » n’a pas renouvelé le bail du groupuscule identitaire. Le Bastion social doit donc quitter le local qu’il occupe au 29 rue Vauban, dans le quartier de l’Esplanade.

Un an après l’inauguration de son bar associatif, L’Arcadia, le Bastion social doit quitter le 29 rue Vauban. Le propriétaire, Jean-Jacques Leininger n’a pas souhaité renouveler le bail précaire signé avec le mouvement identitaire.

Peu loquace, il évoque d’abord des « raisons d’ordre personnelles » avant de dénoncer les dégradations commises à plusieurs reprises contre la vitrine de l’ancien débit de tabac :

« L’immeuble entier m’appartient. J’ai pris ma décision tout seul. Bien sûr que ce choix peut être lié aux dégradations. J’ai porté plainte à plusieurs reprises. Toutes les plaintes ont été classées sans suite. On a laissé faire les organisations d’ultragauche… »

Fin septembre, une vingtaine de militants antifascistes avaient brisé la vitrine de L’Arcadia. (Photo JFG / Rue89 Strasbourg / cc)

Depuis l’inauguration du local, Jean-Jacques Leininger était resté insensible aux manifestations et au vote du conseil municipal pour la fermeture de L’Arcadia. Au téléphone, le propriétaire affirme avoir passé un contrat avec l’association locale « Solidarité Argentoratum » et fait semblant d’ignorer qu’elle n’est que le prête-nom du groupuscule identitaire. L’implantation de ce « bar associatif » avait pris la suite d’un débit de tabac et journaux, qui avait fermé quelques mois plus tôt.

« L’Arcadia se délocalise »

Sur Facebook, le Bastion Social a annoncé « L’Arcadia se délocalise » en promettant une réouverture prochaine « avec quelque chose de plus grand ». Une promesse raillée par le groupe de la Brigade Antifasciste (Baf) :

« Le propriétaire de L’Arcadia en a sûrement marre de voir son local saccagé à plusieurs reprises. (…) Les fascistes annoncent un nouveau local plus grand alors qu’ils n’arrivaient pas à remplir le local situé 29 rue Vauban. »

Contacté, le Bastion Social strasbourgeois, la BAF et le collectif Fermons l’Arcadia n’ont pas donné suite à nos demandes d’interview.

L'AUTEUR
Guillaume Krempp
Guillaume Krempp
Journaliste en alternance depuis la rentrée 2017.

En BREF

David, artiste de rue, témoin de l’attaque

par Pierre Pauma. 2 597 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’attaque de mardi, le Marché de Noël reste fermé un jour de plus

par Pierre France et Jean-François. 10 014 visites. 24 commentaires.

Coups de feu dans le centre-ville de Strasbourg, trois morts et treize blessés

par Guillaume Krempp, Pierre Pauma, Jean-François Gérard et Pierre France. 9 170 visites. 6 commentaires.