À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO
L'actu 

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

Un an après le début du chantier définitif du GCO, 10 jours d’événements sont organisés pour réfléchir à la suite.

Village érigé en symbole de la lutte contre l’autoroute du GCO (Grand contournement ouest, voir tous nos articles), Kolbsheim accueille 10 jours de projections, expositions et réflexions politiques sur l’après-GCO. L’objectif : tourner la page de la défaite, sauf retournement de situation juridique, mais surtout se projeter dans l’avenir après toutes les énergies déployées contre l’autoroute.

Les dates ne sont pas choisies au hasard. Le 10 septembre correspond à l’anniversaire de l’évacuation de la Zad en 2018, le 20 septembre à la date de l’opposition aux machines dans cette même forêt en 2017, ce qui a repoussé le chantier d’environ un an.

Pour l’une des 5 organisateurs Yseult Welschinger, les liens tissés lors de la mobilisation peuvent trouver d’autres débouchés :

« On n’exclut pas à terme de devenir une association. On se dit que tout ce marasme peut-être l’occasion de rebondir, que les liens créés serviront à quelque chose. Beaucoup de gens se sont rencontrés, avec parfois un mélange des générations. C’est vital de se retrouver, même malgré cette défaite, de montrer aux décideurs que ces énergies ne s’éteignent pas avec le béton. On n’est pas à l’écart des dynamiques citoyennes partout en France. Tout cela doit se structurer. »

Films le soir et temps forts le week-end

En semaine, le programme est composé de projections de films à 20h à l’Église de Kolbsheim. Le premier mercredi après-midi, le 11 septembre, deux animations pour enfants sont prévues : écriture de chansons à 15h puis projection d’un film animé à 17h.

Le week-end proposera plus de temps de débats et de réflexions politiques avec la conférence « Liberté ou puissance, il faut choisir » (samedi 14 à 17h) et l’atelier de « novlangue de bois » (dimanche 15 à 14h), au milieu d’autres performances artistiques (concert, marionnettes, chant, etc.).

Ces dix jours se clôtureront le vendredi 20 septembre par l’inauguration d’une stèle « Résister » à 19h suivi d’un dernier spectacle.

Des expositions

Tout au long des dix jours, cinq expositions se tiendront, dont quatre de photographies. L’une d’elle rassemble les clichés du tout jeune collectif « Mise au poing » fondé en juin avec les travaux d’Abdesslam Mirdass, Christoph du Barry, Sophie Dupressoir, David Geiss.

La plupart des événements sont gratuits et sans inscription, même si une participation libre sera proposée. Seuls l’atelier chanson et la fabrication de nichoirs à chauve-souris ont un prix fixé, respectivement à 3 euros et 15 euros.

Le programme complet

Y aller

Festival 10 jours vert le futur, du mardi 10 au vendredi 20 septembre à Kolbsheim. Voir le site du festival ou l’événement sur Facebook.

Tags
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 356 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 269 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 559 visites. 8 commentaires.