La Chambre de commerce lance une pétition pour sauver le GCO
Environnement 

La Chambre de commerce lance une pétition pour sauver le GCO

actualisé le 28/03/2016 à 21h55

Le GCO ne devrait désengorger que 10% du trafic sur l'A35, celui des véhicules de transit. (Photo Pascal Bastien)

Un mois après l’abandon du projet de Grand contournement ouest de Strasbourg, le monde économique refuse de lâcher prise. La Chambre de commerce et d’industrie du Bas-Rhin lance une pétition pour relancer le GCO et appelle tout son réseau d’entrepreneurs à la signer en ligne pendant tout l’été. Objectif : faire pression sur le ministère des Transports.

On croyait le Grand contournement ouest de Strasbourg (GCO) mort et enterré. Mais non, pas pour la Chambre de commerce et d’industrie du Bas-Rhin (CCI) qui a décidé de lancer une pétition de soutien au GCO. Malgré l’abandon officiel de ce projet d’autoroute à péage, le 27 juin par Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, le président de la CCI veut frapper un grand coup sur la table et de jeter tout le poids de l’institution qu’il préside dans la bataille.

Patrick Heulin, responsable des relations publiques de la Chambre martèle :

« Pas question pour nous de nous résigner à l’abandon de cet équipement. Alors que certains réfléchissent déjà à des alternatives, pour nous il est important de rappeler qu’il n’y en a pas ! Nous irons jusqu’au bout pour porter ce message. »

Le Point Eco fait campagne pour la pétition

La Chambre de commerce et d’industrie a trouvé son slogan : « Il n’y a pas d’alternative au GCO ». Dans le numéro de juillet du Point Eco, le magazine de la CCI en cours d’acheminement aux abonnés, le titre appelle à signer la pétition sur une pleine page. Par ailleurs, dans un communiqué publié sur le site internet de la CCI, son président Jean-Luc Heimburger, évoque les raisons de son soutien à l’infrastructure routière. En substance :

« Depuis l’annonce du retrait du projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg, nos organismes n’ont cessé d’être assaillis par des chefs d’entreprise pour qui cette décision demeure incompréhensible. Pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui, au volant de leur voiture, camionnette, camion, à l’arrêt sur l’A35, se demandent comment des années de promesses et de procédures peuvent être balayées d’un simple geste, le GCO doit être réalisé conformément au projet arrêté dont l’utilité publique a été reconnue.

Puisque nous sommes tous d’accord sur le constat, admettons qu’un contournement ouest est la seule solution pertinente à la situation de saturation désormais quasi permanente dont souffre notre réseau autoroutier. Comment une autoroute conçue pour accueillir 50 à 60 000 véhicules par jour pourrait-elle fonctionner de façon optimale lorsque près de 200 000 véhicules y circulent et se croisent quotidiennement ? Et qui peut affirmer aujourd’hui que le GCO n’a pas de pertinence ? Sur la base de quels chiffres ? »

La CCI espère ainsi capitaliser sur le mécontentement, constant, des usagers de l’autoroute A35 et sur le flou des alternatives proposées. Pour autant, le clou final sur le cercueil du GCO avait bien été l’incapacité de Vinci, qui avait obtenu la concession, à trouver les financements pour réaliser cette autoroute et là dessus, la CCI n’apporte pas de solution. Il n’empêche que la pétition devrait être envoyée au ministère des Transports à la rentrée. Elle a atteint pour le moment les 273 signatures.

Pour aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le GCO

Sur le site de la CCI : Signer la pétition

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Le tribunal administratif suspend l’arrêté sur les masques au centre-ville

par Pierre France. 15 988 visites. 8 commentaires.

Les mobilités du monde d’après en débat

par piet. 1 146 visites. 4 commentaires.

Le tribunal administratif juge que le port obligatoire du masque au centre-ville est légal mais inutile

par Pierre France. 9 704 visites. 9 commentaires.