Le succès de Motoco à Mulhouse, une piste pour l’avenir des friches culturelles
Vigies 

Le succès de Motoco à Mulhouse, une piste pour l’avenir des friches culturelles

Après un premier échec, Mulhouse gagne le pari d’une reconversion d’une friche industrielle de grande ampleur grâce à l’alliance entre des artistes et une activité économique.

Libération a publié une dépêche de l’AFP sur l’atelier d’artistes Motoco à Mulhouse. Ancien site de l’entreprise textile DMC, quelque 140 créateurs se partagent les quelques 100 000 m² à bon marché (1,83€ le m²), ce qui en fait l’une des plus importantes résidences d’artistes en France.

Interrogée par l’AFP, la directrice du site Martine Zussy explique comment elle a évité une éviction des artistes, un classique de ce genre d’opération immobilière. Elle a financé l’activité de location, déficitaire, en louant pour de l’événementiel les deux immenses salles vides du rez-de-chaussée. Elle propose également aux résidents d’être rémunérés en réalisant la décoration et la scénographie des événements (fêtes d’entreprises, lancements de produit, salons thématiques…), selon l’AFP.

Les artistes ont trouvé un havre de paix économique et contribuent en retour au rayonnement du lieu (Photo Motoco / Facebook)

Motoco revendique l’organisation d’une centaine d’événements par an, ce qui permet d’équilibrer les finances du site. Cette formule a convaincu l’artiste-peinte strasbourgeoise Anne-Sophie Tschiegg qui s’est installée à Motoco alors qu’elle s’était promise de ne plus jamais revenir à Mulhouse.

La Ville de Strasbourg est engagée dans une opération similaire avec La Coop mais les anciens locaux du distributeur alsacien n’accueilleront pas autant d’artistes.

L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 610 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 630 visites. 1 commentaire.

Académie de Strasbourg : privés de diplôme, des étudiants de BTS dénoncent une injustice

par Alice Ferber. 4 109 visites. 1 commentaire.