Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rue89 Strasbourg bénéficiaire en 2020, grâce au soutien des abonnés
Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office blogs 

Rue89 Strasbourg bénéficiaire en 2020, grâce au soutien des abonnés

par Pierre France.
Publié le 13 mai 2021.
Imprimé le 25 septembre 2021 à 14:23
2 152 visites. 5 commentaires.

Rue89 Strasbourg a terminé l’année 2020 avec un bilan excédentaire de plus de 20 000€ et des recettes en progression. Un résultat positif à mettre au crédit de deux facteurs principaux, une aide exceptionnelle de Facebook et la progression des abonnements.

Rue89 Strasbourg est un média indépendant, dont l’entreprise éditrice, Médialab, est la propriété de ses journalistes, une situation unique en Alsace. En 2020, Rue89 Strasbourg a réalisé un produit d’exploitation en hausse de 10% (187 998€) et baissé ses charges d’exploitation de 11% (158 751€). L’entreprise a donc terminé l’année avec un bénéfice de 20 136€.

C’est plutôt une bonne nouvelle, étant donné que l’année 2020 a été difficile pour Médialab, comme pour nombre de petites entreprises. Une baisse drastique des budgets publicitaires début 2020 en raison de la campagne des municipales, puis ensuite en raison de la crise sanitaire, a singulièrement grevé notre trésorerie. Fort heureusement, une aide exceptionnelle de Facebook et de Google a permis d’obtenir environ 30 000€ de subventions.

En outre, les abonnements ont continué de progresser, passant de 800 comptes actifs fin 2019 à 1 200 fin 2020 (près de 1 400 personnes nous soutiennent à ce jour, qu’ils soient ici très vivement remerciés). Le chiffre d’affaires des abonnements individuels a été multiplié par deux entre 2019 et 2020.

Les charges d’exploitation se sont contractées de 11%, pour atteindre 158 751€ et ce, malgré l’embauche de notre quatrième journaliste à plein temps, Maud de Carpentier, en octobre 2020. Mais des charges sociales ont été décalées par l’Urssaf, faisant reporter une charge exceptionnelle sur l’exercice 2021. En outre, notre éviction des locaux que nous occupons rue de Rosheim a permis de réduire une partie du coût des loyers.

À chaque conseil municipal, Jean-François Gérard commente en direct les propos des élus. Un rendez-vous de plus en plus apprécié et disponible sur Facebook, YouTube et Twitch. (Photo Rue89 Strasbourg)

Comme chaque année, la vaste majorité de nos dépenses est constituée des salaires (75,8%) des journalistes permanents ou à la pige. Toutes les recettes que nous recevons sont immédiatement et intégralement investies dans la production d’un journalisme local. Un journaliste à temps plein est payé environ 2 000€ bruts par mois, un article normal est payé 180€ bruts aux journalistes à la pige. Certains articles coûtent plus cher, comme les enquêtes ou ceux qui sont agrémentés du travail d’un photographe professionnel ou d’une illustratrice. Au final, chaque mois, la production de Rue89 Strasbourg aura nécessité environ 14 000€.

En 2021, nous espérons bien continuer à faire progresser la part et le montant des abonnements dans les recettes de Rue89 Strasbourg. L’objectif d’atteindre 2 000 comptes actifs est toujours dans notre viseur, tout en continuant à proposer une large part de notre production gratuitement pour qu’une majorité de Strasbourgeois aient tout de même accès à une information de qualité et vérifiée. Notre doctrine sur les articles réservés aux abonnés a légèrement évolué : ce sont désormais les enquêtes et les informations exclusives qui nécessitent un abonnement pour être lus. En outre, notre partenariat avec Médiapart, devenu actionnaire de Médialab en 2020, nous permet de donner une audience nationale à certains de nos articles.

Voir tous les articles de ce blog
Article actualisé le 13/05/2021 à 10h58
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 444 visites. 17 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 637 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 353 visites. 8 commentaires.
×