Pour sa série d’été, Rue89 Strasbourg explore les frontières invisibles de notre ville
Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office  blogs 

Pour sa série d’été, Rue89 Strasbourg explore les frontières invisibles de notre ville

actualisé le 31/07/2020 à 12h04 : Ajouter le nouvel épisode

Communautés en marge, fractures territoriales, poids des stéréotypes… D’innombrables frontières invisibles traversent la ville de Strasbourg. Pour sa série d’été 2020, Rue89 Strasbourg a décidé d’explorer les lisières du décor strasbourgeois.

Strasbourg est une ville frontalière. Les Strasbourgeois l’ont redécouvert ce lundi 16 mars, au début de la pandémie. L’accès à l’Allemagne s’est refermé d’un coup, sans prévenir. Il a fallu attendre près de trois mois pour pouvoir traverser le Rhin à nouveau…

(Dessin Ariane Pinel)

À Rue89 Strasbourg, ce dossier nous a rappelé que Strasbourg est traversée par des frontières invisibles : géographiques, culturelles, économiques… C’est un quartier divisé entre une partie aisée, pavillonnaire, et une zone de HLM délabrés. C’est un groupe de punk à chiens, que l’on croise tous les jours sans jamais lui adresser la parole. Les stéréotypes font aussi barrage, parfois.

C’est une communauté issue de l’immigration, dont le combat vise à se débarrasser des préjugés. C’est un quartier entier, qui reste en marge de la ville du fait de sa position. Ce sont des fêtes cachées qui révèlent une partie de notre ville et de ses habitants. Ce sont des activités économiques à la frontière de la légalité, qui permettent à des Strasbourgeois de survivre dans un quartier abandonné depuis plusieurs années.

Avec sa série d’été « Frontières invisibles », Rue89 Strasbourg vous fait voyager aux marges du décor strasbourgeois.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Rue89 Strasbourg
Rue89 Strasbourg
Site d'informations strasbourgeois fondé en 2012. Média indépendant d'enquêtes, nous avons besoin de soutien via les abonnements pour nous développer.

En BREF

Lidl a oublié de payer plus de la moitié de la prime Covid de ses salariés étudiants

par Guillaume Krempp. 4 341 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi et dimanche, le pic d’ozone entraîne une baisse du prix des transports en commun et de la vitesse sur les routes

par Manuel Avenel. 1 521 visites. 1 commentaire.

Académie de Strasbourg : privés de diplôme, des étudiants de BTS dénoncent une injustice

par Alice Ferber. 4 034 visites. 1 commentaire.