Pour le 1er mai, les droits des travailleurs et un peu plus d’écologie dans le défilé des syndicats
L'actu 

Pour le 1er mai, les droits des travailleurs et un peu plus d’écologie dans le défilé des syndicats

À l’occasion du mercredi 1er mai, la plupart des syndicats de salariés à l’exception de la CFDT appellent l’ensemble les citoyens à se rassembler. La manifestation partira à 10h, place du Maréchal de Lattre de Tassigny. À rebours des « contre-réformes » du gouvernement, les syndicats défendent l’amélioration des droits des travailleurs, le progrès social, la paix et la solidarité internationale, sans oublier la transition environementale.

Mercredi 1er mai, les syndicats seront mobilisés comme à leur habitude à Strasbourg. Les organisations CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL, FO et CNT appellent ensemble à une journée de mobilisation sur l’ensemble du territoire. À Strasbourg, cette manifestation partira de la place du Maréchal de Lattre de Tassigny, dite « place de la Bourse » à 10h. Des salariés des hôpitaux universitaires de Strasbourg, qui étaient en grève lundi, d’EHPAD et de la sucrerie d’Erstein, menacée par un plan social, ont annoncé leur présence.

Comme il est d’usage, d’autres structures s’agrègent à ce défilé hétéroclite. Ainsi, un « cortège féministe » avec plusieurs associations et collectifs tels Osez le féminisme 67, Les Effronté-e-s Strasbourg, Les Héritier·e·s d’Athéna (dont on vous parle ici), La Nouvelle Lune et Nous Toutes 67 compte défiler pour la cause des femmes.

Un sujet local s’invite dans les revendications

Suite à la publication par le maire d’un arrêté anti-mendicité dans trois lieux du centre de Strasbourg, plusieurs collectifs d’aide aux précaires comptent aussi profiter du défilé pour se rapprocher et voir quelles réponses apporter (un recours au tribunal administratif est envisagé).

Le trajet passe comme il est d’usage par la place de la Bourse à la Krutenau

Exprimer les revendications des travailleurs

Comme le rappelle Force Ouvrière dans son tract, le 1er mai est une « journée de solidarité internationale au cours de laquelle les travailleurs expriment leurs revendications ». À l’occasion de cette mobilisation, les différents syndicats réclament des avancées et souhaitent faire « cesser les régressions sociales et environnementales ». Parmi les revendications : la revalorisation des salaires du privé et du public, des minimas sociaux et des pensions, une meilleure protection sociale, le développement des services publics et la création d’emplois. Crises des Gilets jaunes et Marches pour le Climat obligent, des mesures pour permettre une « transition environnementale » sont également demandées avec plus d’insistance que par le passé.

« Le 1er mai 2019 se situe dans un climat social tendu, marqué par des attentes sociales fortes, mais aussi la poursuite de contre-réformes majeures sur les retraites ou la fonction publique », appuie FO. Le tout, aussi, à quelques semaines des élections européennes, pour lesquelles les syndicats ne donnent habituellement pas de consigne de vote.

La manifestation de 2019 revêt un caractère d’autant plus symbolique qu’elle célèbre le centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT). Née au lendemain de la Première Guerre mondiale, l’OIT a pour objectif d’améliorer les conditions de travail au travers de son organisation, composée des représentants des gouvernements, mais aussi des employeurs et des travailleurs de chaque pays membre.

Y aller

Défilé du 1er mai, départ à 10h place du Maréchal de Lattre de Tassigny à Strasbourg

L’événement Facebook

L'AUTEUR
Cassandre Leray
Cassandre Leray
Journaliste stagiaire à Rue89 Strasbourg d'avril à juin 2019.

En BREF

Les locataires de Hautepierre dans la rue samedi

par Claire Gandanger. 317 visites. 1 commentaire.

Stade de la Meinau : 100 millions et 4 000 places de plus pour le grand public

par Jean-François Gérard. 1 464 visites. 7 commentaires.

Dimanche, rassemblement « pour une autre politique migratoire » pendant les portes ouvertes du Parlement européen

par Cassandre Leray. 386 visites. 1 commentaire.