Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Une « succession d’erreurs » a provoqué l’accident du TGV d’essai en 2015
Vigies 

Une « succession d’erreurs » a provoqué l’accident du TGV d’essai en 2015

par Pierre France.
Publié le 25 mai 2017.
Imprimé le 23 septembre 2021 à 04:16
1 576 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À LIRE SUR LES ÉCHOS.FR

Les Échos ont publié le rapport final du Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre (BEA-TT) sur le déraillement d’un TGV d’essai, au nord de Strasbourg en novembre 2015. L’accident survenu au niveau d’Eckwersheim avait fait 11 morts et une quarantaine de blessés. Il s’agissait de la première catastrophe ferroviaire mortelle impliquant le TGV.

Selon le BEA-TT, le train a freiné trop tard au moment d’aborder la portion de raccordement à la ligne classique. Après avoir circulé à 330 km/h sur la section à très grande vitesse, il s’est retrouvé à 265 km/h sur cette section où sa vitesse limite aurait dû être de 176 km/h. Le déraillement s’est produit 200 mètres plus loin, à la vitesse de 243 km/h.

Pour l’organisme en charge des enquêtes techniques, ce « freinage inapproprié » résulte de trois successions d’événements : « une stratégie de freinage inadaptée » , une incompréhension au sein de l’équipage et un appel interne qui a perturbé cet équipage.


Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur l’accident de TGV de novembre 2015

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 358 visites. 16 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 592 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 290 visites. 8 commentaires.
×