L’Université renonce aux trop-perçus des vacataires
L'actu 

L’Université renonce aux trop-perçus des vacataires

Finalement, l’Université de Strasbourg a choisi de ne pas poursuivre ses vacataires pour quelques centaines d’euros de trop-perçus. Une remise gracieuse leur est accordée.

L’affaire était triste : suite à une erreur du ministère de l’Economie et des Finances, 141 vacataires de l’Université de Strasbourg avaient reçu trop d’argent pour leurs collaborations. Pas beaucoup : 41€ en moyenne, un maximum de 284€, 5 125€ au total… Et pour recouvrer cette somme, l’Agent comptable de l’Université avait écrit aux vacataires qu’il était prêt à envoyer les huissiers…

Mais l’affaire se termine bien. Lundi, l’Université de Strasbourg s’est engagée à accorder une remise gracieuse aux vacataires concernés, selon un communiqué du collectif Dicensus, porte-voix des vacataires de l’Unistra. L’Université n’était pas en mesure de confirmer cette nouvelle à l’heure où nous publions cet article.

Selon Dicensus, ceux qui n’ont pas encore remboursé le trop-perçu n’ont plus à le faire et ceux qui l’ont fait pourront recevoir la même somme en retour. Les vacataires concernés doivent se mettre en rapport avec leur administration.

Cette remise gracieuse était demandée par Dicensus, les syndicats Snesup-FSU, SNTRS CGT, Solidaires étudiants Alsace, SUD Education Alsace, et SES-CGT.

Dicensus rappelle que malgré cette bonne nouvelle, la situation des vacataires reste « loin d’être acceptable, » notamment sur les délais de paiements des vacations qui peuvent excéder six mois…

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les infirmières scolaires peuvent désormais soutenir le personnel des hôpitaux et des Ehpad

par Guillaume Krempp. 898 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Koenigshoffen, un jeune homme en possession de cannabis frappé par des policiers

par Florian Schotter. 6 710 visites. 8 commentaires.

Fred Ficus, DJ producteur : « Dans six mois, trois fois plus d’albums publiés »

par Florian Schotter. 603 visites. Aucun commentaire pour l'instant.