Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rue89 Strasbourg en déficit de 15 000€ en 2021
Back Office
Le blog de la rédaction de Rue89 Strasbourg. Annonces, nouveautés, envies, galères et autres joyeusetés.
Back Office blogs 

Rue89 Strasbourg en déficit de 15 000€ en 2021

par Pierre France.
Publié le 29 juin 2022.
Imprimé le 17 août 2022 à 15:55
4 503 visites. 17 commentaires.

Médialab, la société strasbourgeoise qui édite Rue89 Strasbourg, a terminé l’année 2021 avec un déficit de 15 000€. Notre chiffre d’affaires a augmenté, notamment grâce aux abonnements, mais pas assez pour couvrir l’accroissement de la rédaction.

En 2020, Rue89 Strasbourg avait terminé l’année avec un bénéfice de plus de 20 000€. En 2021, notre petite entreprise locale de presse, entièrement indépendante, accuse un déficit de 15 000€. Notre chiffre d’affaires a légèrement progressé de 177 723€ à 180 724€ mais nos dépenses en personnel également (+20%), avec l’embauche d’une quatrième personne à temps plein. La masse salariale représente la majeure partie de nos dépenses : 166 898€ soit 87% de nos charges d’exploitation.

Des prix stables pour 2022 encore

Nous le réaffirmons donc ici : nous ne produisons « que » du journalisme. En tant que média indépendant, chaque euro dépensé chez nous sert à produire des articles et des contenus devant améliorer la connaissance des citoyens sur des sujets qui les concernent. Malgré ce résultat qui inciterait à la prudence, nous allons continuer à investir dans le journalisme d’enquêtes puisqu’en septembre, nous créons un nouveau poste de journaliste permanent, comme permis grâce à la campagne de financement participatif des 10 ans de Rue89 Strasbourg.

C’est pourquoi il est essentiel, plus que jamais, que chaque lecteur et chaque lectrice de Rue89 Strasbourg participe à cette aventure d’un média différent, opiniâtre, indépendant et fouillé, en nous soutenant avec un abonnement. Nos prix sont fixes depuis 2017 (5€ par mois, 50€ par an), malgré le contexte actuel de l’inflation, c’est une bien petite contribution pour qu’existe dans l’Eurométropole un média d’enquêtes.

Dépenses publicitaires des collectivités

En 2021, voici les dépenses publicitaires des collectivités locales dans Rue89 Strasbourg :

  • Ville de Strasbourg : 18 000€
  • Eurométropole : 15 000€
  • Collectivité d’Alsace : 0€
  • Région Grand Est : 0€

Fin 2020, Rue89 Strasbourg pouvait compter sur le soutien de 1 138 abonnés. Fin 2021, nous étions à 1 522 abonnés. Environ 550 abonnés permettent de financer un poste de journaliste. Notre point d’équilibre pour une rédaction de cinq journalistes à temps plein et une petite dizaine de pigistes en renfort se situe donc autour de 3 000 abonnés. Il nous faudra de toutes façons progresser encore, puisque nos journalistes permanents sont payés 2 000€ bruts par mois, ce qui n’est pas satisfaisant pour des professionnels qui cumulent des études longues et sélectives, un engagement personnel dans leur travail et une expérience unique.

L’équation économique de Rue89 Strasbourg est la cause la plus probable de l’alopécie précoce du gérant de Rue89 Strasbourg… (Photo Guillaume Krempp / Rue89 Strasbourg / cc)

Pour ces raisons, il n’est pas question d’abandonner les autres formes de revenus pour l’instant et notamment la publicité qui représente 39% de nos revenus. Cependant, la frilosité des grands annonceurs et des collectivités vis-à-vis de Rue89 Strasbourg nous fait craindre une stagnation de cette ligne de recettes (voir ci-contre).

Comme chaque année depuis 2018, nous avons bénéficié d’une subvention de 18 000€ du Fonds de soutien aux médias de proximité du ministère de la Culture pour notre opération d’éducation aux médias, Quartiers connectés. Cette opération, qui permet de détecter des sujets absents des thèmes traités par les journalistes grâce à l’écoute d’habitants, a été redéployée en 2022 à la Meinau et au quartier des Écrivains à Schiltigheim, elle se poursuit à l’Elsau.

5 000€ de frais juridiques

Notre résultat courant (-10 000€) est également impacté par 5 000€ de charges exceptionnelles provenant de frais juridiques liés à un droit de réponse mal inséré. En 2019, nous avions pointé que la Ville de Strasbourg participe à la promotion d’ateliers de l’association Sahaja Yoga. L’association, qui conteste vivement d’être associée à un mouvement sectaire, nous avait fait parvenir un droit de réponse, que nous avons publié dans les délais impartis mais sans apposer, par négligence, un lien sous l’article comme le veut la loi. L’association s’est saisi de cette situation pour obtenir des frais de justice. La justice nous a donné raison en première instance mais tort en appel, ce qui fait que nous avons été condamnés à payer les dépens. Malgré tout le soutien de nos avocats (qu’ils soient ici à nouveau remerciés), le montant de la somme montre que les médias indépendants comme le nôtre sont très exposés aux risques juridiques.

En 2022, nous avons ajouté deux nouvelles sources de revenus. Rue89 Strasbourg a été habilité à publier les annonces légales et judiciaires, une mesure d’aide à la presse sur le dos des entreprises et des collectivités potentiellement importante mais en réalité assez faible puisqu’elle nécessite que les donneurs d’ordres, principalement les collectivités, les experts-comptables, les notaires et les huissiers de justice changent leurs habitudes… À ce jour, aucune annonce légale n’a été publiée sur Rue89 Strasbourg en provenance des collectivités alsaciennes ou de l’État.

Nous bénéficions aussi d’un partenariat avec Médiapart, dont la société éditrice est actionnaire minoritaire de Médialab depuis 2020. Cet accord annuel rémunère Rue89 Strasbourg pour les reprises de certains de nos articles sur Médiapart.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 625 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 863 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 470 visites. 2 commentaires.
×