Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rencontre avec Bruno, « zadiste » anti-GCO, militant de tous les jours
Société 

Rencontre avec Bruno, « zadiste » anti-GCO, militant de tous les jours

par Salem Slimani.
Publié le 28 mars 2018.
Imprimé le 22 septembre 2021 à 13:12
2 783 visites. 11 commentaires.

Avec les anti-GCO – À travers une mini-série en vidéos, Rue89 Strasbourg part à la rencontre d’opposants au Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg. Rencontre avec Bruno, dans la Zone à défendre (Zad) de Kolbsheim.

Direction la « Zone à défendre » (Zad) dite « du Moulin », dans la forêt de Kolbsheim au nord de Strasbourg. Quelques bouts de bois, une porte… Un début de cabane. On est loin des villages autogérés de Notre-Dame-des-Landes.

Mais tous les jours, quelques militants dorment sur place et veillent, pour empêcher que les engins de terrassement ne débutent des travaux que ces militants jugent, a minima, prématurés. À la vue d’engins de chantier, ces habitants sonnent l’alerte auprès de leurs soutiens, éventuellement pour s’interposer pacifiquement.

Bruno est de ceux-là. Alors que la pluie tombe sans arrêt et que la boue envahit la Zad, il est là, plusieurs jours par semaine en rotation avec une dizaine d’autres militants réguliers. Il explique pourquoi il tient à cette opposition physique au Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg.


Plus d’infos

Sur YouTube : Le maire de Kolbsheim sur le GCO (en 2014)

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le GCO

Sur Rue89 Strasbourg : Face-à-face autour des travaux

L'AUTEUR
Salem Slimani
Salem Slimani
Journaliste passionné par les rencontres, la mise en image et le direct.

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 333 visites. 15 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 579 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 271 visites. 8 commentaires.
×